Révélations de Mary Teuw Niane sur les manœuvres d’un report des élections : « le régime est complètement fâché… »

0
363

« Non à la mise à mort du Conseil constitutionnel et au report des élections » , c’est du moins la position de Mary Teuw Niane, candidat recalé au parrainage, qui s’est fendu d’un post lequel il a révélé que « le régime est complètement fâché avec la publication par le Conseil constitutionnel de la liste définitive des vingt (20) candidats autorisés à concourir à l’élection présidentielle du 25 février 2024″ .

« Après les multiples rumeurs, les indiscrétions dans la presse, les phrases énigmatiques de politiciens en mission, les ballons de sonde lancés par des opposants en mission commandée, voici qu’arrivent l’heure de vérité et le coup de poker pour d’un coup ramasser la mise totale: discréditer et humilier le Conseil constitutionnel, le dissoudre et reporter sine die les élections » , a déclaré l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

En effet, selon Mary Teuw Niane, « le régime est complètement fâché avec la publication par le Conseil constitutionnel de la liste définitive des vingt (20) candidats autorisés à concourir à l’élection présidentielle du 25 février 2024. » A l’en croire, « Les tenants du pouvoir savent que cette configuration conduira à la victoire inéluctable du candidat du Président Oumane Sonko (PROS) dès le premier tour. »

« Ces derniers temps la presse sénégalaise a laissé apparaître le dilemme du régime : arrêter le processus électoral ou bien attendre la victoire du candidat de PROS pour ensuite procéder à un coup d’État constitutionnel afin de l’empêcher d’exercer le pouvoir que le suffrage universel lui a valablement donné. » , a ajouté l’ancien Ministre.

Seulement selon lui, « Sans aucun doute, l’expérience du Front islamique pour le Salut (FIS) algérien a été largement ausculté avec tous les risques que cela comporte. »

Leave a reply