Sauvetage de la société nationale la poste : Mohamadou Diaïté appelé à jouer au messie

0
1658

Pour avoir bourlingué entre plusieurs institutions à gestion complexe, l’inspecteur des Impôts et des domaines Mohamadou Diaïté vient d’être désigné avant-hier, mercredi 12 octobre, par le chef de l’Etat comme le nouveau « joker » apte à dissiper le mal qui ronge la société nationale La poste depuis bien des mois. L’institution traîne une ardoise de plus de trente (30) milliards de CFA, selon les travailleurs toujours en colère. L’encore président du conseil départemental de Bounkiling nouvellement réélu hérite donc d’une patate chaude qu’il compte bien refroidir avec l’ensemble des forces vives du pays.

Jusqu’alors directeur de l’administration et du personnel à la Direction générale des impôts et des domaines, Mohamadou Diaïté inspecteur des Impôts et des domaines de classe exceptionnelle est né à Darsilamé dans l’arrondissement de Diendé, région de Sédhiou.  Après le cycle élémentaire à Ndiama et à Diaroumé, le secondaire à Ziguinchor et à la Faculté des sciences à l’université Cheick Anta Diop de Dakar, Mohamadou Diaïté a fréquenté le centre de formation et de perfectionnement de l’administration actuel cycle B de l’ENA. Il y sort comme contrôleur des impôts  et des domaines puis réussit au concours de l’école nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

Après le brevet à l’école nationale à la division économie et finance, il a occupé plusieurs postes à la Direction générale des impôts et des domaines et a fait le master 2 d’analyse de politique  et économique à la FASEG.  Il est aussi titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration des entreprises.  Le tout nouveau directeur de la Poste a occupé la fonction de  rédacteur à la direction chargé des grand projet de l’Etat, chef de division à la direction de la législation et du contentieux, différents bureaux de recouvrement, conseiller technique du Directeur Général des Impôts et des domaines, conservateur de la propriété et des droits fonciers et membre de plusieurs commissions de réforme sur le droit foncier et le code des impôts. Mohamadou Diaïté a plusieurs fois été membre du jury au concours d’entrée à l’examen de sortie de l’ENA, chargé de cours à cette même école pendant 11 ans et chevalier de l’ordre national du lion.

L’efficacité dans le social, la rigueur sans rancœur

Grand de taille, démarche rassurante et imposante et généralement bien vêtu, Mohamadou Diaïté réputé agir beaucoup dans le social, est l’actuel président du conseil départemental de Bounkiling pour la deuxième fois consécutive. L’homme fort de Bounkiling hérite d’une boite déjà très mouvementée avec la spirale de grève qui secoue l’institution pour mauvaise gestion. Selon les agents grévistes, la poste traine un déficit de plus de 30 milliards de francs CFA avec à la clé des défauts de paiement des salaires et des pensions de retraite.

Désigné donc homme de la situation par le chef de l’Etat, Mohamadou Diaïté dit d’abord se réjouir de cette marque de confiance renouvelée par le président de la République et s’engage au demeurant à relever le défi de concert avec l’ensemble des travailleurs et toutes les forces vives de la nation pour redorer le blason d’une institution qui a fait les beaux jours du Sénégal. Toutefois, certains n’ont point hésité à assimiler cette nomination à un cadeau empoisonné d’où l’urgence selon eux que le pouvoir central lui apporte toute l’assistance requise pour la remettre sur les rails afin d’expédier à la poubelle toutes les souffrances jusqu’ici péniblement vécues par le commun des Sénégalais.

Moussa DRAME

Leave a reply