Sédhiou : Diende en plaque tournante du trafic international de chanvre indien : 5 Bissau-guinéens écroués en moins de deux mois

0
102

L’arrondissement de Diendé contigu à la commune de Sédhiou chef-lieu de région du même nom est-il en passe de devenir une plaque tournante du trafic de chanvre indien ? L’on est tenté de répondre par l’affirmative au regard de la fréquence des saisies opérées dans la zone. Avant-hier lundi 15 août, les éléments de la brigade régionale des stupéfiants appuyés par ceux du commissariat central de la police de Sédhiou ont mis la main sur un individu de nationalité Bissau-guinéenne. Le 7 juillet dernier, quatre de ses compatriotes sont tombés dans les filets des forces de défense et de sécurité qui comptent traquer les trafiquants jusque dans leurs derniers retranchements.

Cette dernière saisie remonte à ce lundi 15 août aux environs de 23 heures et demi dans la zone de Diende (10 kilomètres de Sédhiou ville). Suite à des renseignements clairs faisant état du passage d’un convoyeur de drogue sur l’une des pistes non officielles, les éléments de la brigade régionale des stupéfiants de Sédhiou, appuyés par ceux du commissariat central de la police ont mis la main sur un individu de nationalité bissau-guinéenne transportant à bord d’une moto cylindrée  32 kilogrammes de  chanvre indien de la variété verte apprend-t-on de sources bien renseignées.  L’homme, d’une quarantaine d’années, a été placé en garde à vue au commissariat central de Sédhiou, sa drogue et la moto mises sous scellées indique la même source qui ajoute qu’il sera présenté ce mercredi au procureur et poursuivi pour trafic international de chanvre indien.

Ces labyrinthes de l’arrondissement de Diendé sont devenus des points de passages des trafiquants de chanvre indien en partance pour la Guinée-Bissau. A rappeler que le 7 juillet dernier, quatre individus tous de nationalité Bissau-guinéenne ont été écroués à hauteur de Salikégné avec 160 kilogrammes de chanvre indien. Le 10 août dernier aussi, des convoyeurs de chanvre indien ont abandonné 127 kilogrammes ainsi que leurs motos après une course poursuite avec les éléments de la brigade des stupéfiants de Sédhiou dans les champs de Koussy toujours dans la zone de Diendé. Toutes choses qui dénotent de l’intensité de cette activité illicite dans cette partie de Sédhiou. En parallèle, les forces de défense et de sécurité rassurent de leur vigilance sur le terrain pour éteindre toute velléité de ce commerce dans la région.

Moussa DRAME

Leave a reply