Situation économique et monétaire de l’Uemoa, cadrage macroéconomique de l’Uemoa pour les années 2022 à 2027 : l’Uemoa examine son économie

0
381

L’activité économique de l’Uemoa est restée dynamique au troisième trimestre 2022, avec une progression de 5.7% du Produit intérieur brut (Bip) sur un an, soit le même taux de croissance enregistré le trimestre précédent. Cette évolution a été portée par la hausse de la valeur ajoutée dans l’ensemble des secteurs de production. C’est ce qu’a dit ce jour, Sani Yaya, président du conseil des ministres de l’Union de l’Uemoa à l’ouverture de la 4ème session ordinaire du conseil des ministres.

La 4ème session ordinaire du conseil des ministres de l’Union monétaire ouest africaine (Uemoa) s’est ouverte ce jour au siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao).

A l’ordre du jour, l’examen du « rapport sur la situation économique et monétaire de l’Uemoa au 30 septembre 2022 et le cadrage macroéconomique de l’Uemoa pour les années 2022 à 2027 », a fait savoir le président du conseil des ministres Sani Yaya et non moins ministre de l’économie et des finances de la république Togolaise.

A ce menu, le projet de décision portant modification du dispositif prudentiel applicable aux établissements de crédit et aux compagnies financières ainsi que les projets de décisions portant désignation des représentants des Etats au sein du Conseil d’administration du Fonds de garantie des dépôts et de résolution de l’Union monétaire ouest africain (Umoa).

En outre, le conseil des ministres donnera son avis sur les rapports relatifs à la situation du rapatriement des recettes d’exportation à fin septembre 2022 et au programme de la monnaie unique de la Cedeao. S’agissant de la Banque ouest africaine de développement (Boad), le conseil des ministres va se prononcer sur les procès-verbaux des sessions ordinaires des conseils des ministres tenues les 18 mars et 30 septembre 2022 et sur les perspectives financières actualisées 2023-2027. Il sera également question de l’examen du projet de modification des Statuts de la Boad à la suite de la décision d’augmentation du capital prise par le Conseil d’administration, en sa session du 20 septembre 2022. A titre exceptionnel, des points ont été inscrits par la Commission de l’Uemoa et l’Autorité des marchés financiers de l’Umoa.  Ainsi, en ce qui concerne la commission de l’Uemoa, le projet de budget au titre de 2023 et le projet de rapport semestriel de la surveillance multilatérale de décembre 2022 seront à l’étude. Ce projet de rapport porte sur des recommandations relatives aux perspectives économiques et financières des Etats membres de l’Union, au titre de la période 2023-2027. Au titre de l’Autorité des Marchés Financiers, l’autorité examinera le projet de budget de l’année 2023.

JEAN PIERRE MALOU

 

Leave a reply