Sortie contre un député de Yaw : Madiambal Diagne subit des critiques et fait son mea culpa

0
2848

La remarque faite par Madiambal Diane sur la tenue traditionnelle d’un nouveau député suscite la controverse : « On ne mesure même pas ce que risque ce pays. Des disciples de Abbé Diamacoune Senghor à l’hémicycle », a tweeté le patron du journal le Quotidien, en postant un photomontage de l’ex  leader du MFDC et du député,  Alphonse Mane Sambou de la coalition Yewwi Askan Wi.

Des propos considérés par certains comme une atteinte grave à l’unité nationale.  Et, les réactions sur Facebook ne se sont pas fait attendre.

Le responsable aperiste de Ziguinchor, Benoît Sambou,a mis en garde contre cette forme de dérive : « le conflits proviennent très souvent de la peur de l’autre et la peur découle de l’ignorance. Fortifier le sentiment d’appartenance à une même Nation nécessite un effort de chacun pour mieux connaître son prochain ».

Pour la journaliste, Aminata Goudiaby : « une certaine façon de faire de la politique risque de brûler ce pays. C’est juste une tenue Diola qui se porte lors des cérémonies importantes. J’imagine que l’installation de cette 14e législature l’était pour ce jeune nouveau député. Le Sénégal est un pays indivisible. Soyons responsables ».

Devant le tollé suscité par son tweet, Madiambal Diagne, dans un premier temps, ne s’est pas laissé démonter : «  j’ai observé que de nombreuses personnes ont cherché à  se déchaîner suite à  mon tweet comme si c’était l’occasion rêvée. Il faudra revenir que je ne me laisse pas impressionner et je resterai un intégriste de l’unité nationale. Qui relève le séparatisme de Sonko et co ? »

Il a tout de même fini par faire son mea culpa : «  pour autant, j’admets que cet accoutrement traditionnel qui m’était inconnu est une tenue de cérémonie dans le kassa ».

Léonie Josephine Ndong

Leave a reply