Soudan : 17 000 tonnes de nourriture dérobées des entrepôts du PAM après l’éclatement des violences, selon l’ONU

0
555

(APS) – Au moins, 17 000 tonnes de nourriture d’une valeur de 13 millions de dollars ont été dérobées des entrepôts du Programme alimentaire mondial (PAM) à Khartoum dès les premiers jours du conflit armée qui secoue le Soudan depuis le 15 avril, a annoncé un porte-parole du chef de l’ONU.

‘’Quelque 17.000 tonnes de nourriture ont été emportées, principalement au cours des premiers jours des combats, d’une valeur d’au moins 13 millions de dollars, mais probablement bien plus que cela, une fois qu’un inventaire complet pourra être dressé’’, a notamment fait savoir lundi Farhan Haq.

Dans des propos rapportés par le site d’information des Nations Unies, le porte-parole adjoint du chef de l’ONU a précisé que la plupart, sinon la totalité, des agences des Nations Unies et de ses partenaires humanitaires avaient d’une manière générale été touchés par des pillages à grande échelle.

M. Haq a par exemple signalé que du matériel de bureau et informatique a été volé ce week-end, par des pillards jusqu’ici non identifiés.

Il a assuré que le Programme alimentaire mondial (PAM) a repositionné environ 80.000 tonnes de céréales et d’autres denrées alimentaires avant le début des violences le 15 avril, soulignant que le pillage privait les civils d’une aide potentiellement vitale, selon ONU Info.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a de son côté condamné fermement le pillage des bureaux du PAM dans la capitale soudanaise, estimant qu’il s’agissait d’une violation d’installations humanitaires.

Sur le terrain, les combats opposant l’armée régulière et un de ses groupes supplétifs continuent à Khartoum et dans d’autres localités du pays, alors que les négociations organisées dans le même temps dans la capitale saoudienne n’ont pas encore débouché sur des résultats concrets et positifs.

Des centaines de personnes ont péri dans les combats qui ont également engendré plus de 700 000 déplacés rien qu’à l’intérieur du pays, a fait savoir l’ONU.

Leave a reply