Thiès : TAS prône une République des valeurs en lieu et place d’une « République des voleurs »

0
189

En campagne à Thies, le leader de la République des valeurs et candidat à la Présidentielle du 24 mars prochain, Thierno Alassane Sall, a appelé ses militants à choisir  le projet « Reewum Ngor » pour bâtir une République des valeurs et bannir la « République des voleurs ».  Selon lui, la République des valeurs est l’antidote de la « République des voleurs ». « La République des voleurs (Reewum thiathie) est la source de l’essentiel des problèmes que vivent les Sénégalaises et les Sénégalais. Notamment le chômage des jeunes, les scandales fonciers, l’insécurité, les crises dans les milieux scolaire et universitaire, les lacunes criantes de notre système de santé, la crise du secteur de la pêche, etc », a-t-il listé. Pour Thierno Alassane Sall, l’esprit de la République des valeurs, c’est avant tout le sacrifie pour son pays, le privilège de l’intérêt général au détriment des intérêts privés. Il s’engage ainsi  à faire de Thiès la ville que les Sénégalaises et les Sénégalais souhaitent qu’elle devienne. C’est-à-dire une agglomération qui désengorge Dakar, en mettant l’accent sur le cadre de vie. Revenant sur son parcours à l’Asecna, à l’Artp et au ministère de l’Énergie, TAS s’engage à remettre de l’ordre sur bien des choses, notamment la dilapidation du foncier, le chômage des jeunes, le programme économique qui prévoit notamment une forte industrialisation. Il dit être prêt à œuvrer pour l’avenir et pour la postérité. Le candidat à la présidentielle promet aussi de faire du Sénégal, une fois président, “l’usine de l’Afrique de l’Ouest“, la “clinique de l’Afrique de l’Ouest“ et “l’université de l’Afrique de l’Ouest“,  après avoir relevé des constats qu’il a qualifiés d’ “hérésies“ et d’ “absurdités absolues“. Il a évoqué l’exemple du phosphate, notant que bien qu’il soit exploité au Sénégal, “c’est ici que les engrais sont les plus chers“.

NDEYE AMINATA CISSE

 

Leave a reply