Vers la création d’un fonds dédié à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants

0
286

(APS) – La ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants, Fatou Diané Guèye, a annoncé, vendredi, à Dakar, la création prochaine d’un fonds dédié à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

La ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants a annoncé la création prochaine de ce fonds lors du lancement d’une campagne d' »activisme contre les violences faites aux femmes ».

“Nous comptons sur l’aide du chef de l’Etat et de nos partenaires pour [mettre] en place d’un fonds spécial de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants (…) et renforcer la prise en charge des victimes”, a-t-elle déclaré.

Le Sénégal doit refuser “la banalisation” des violences envers les femmes et les enfants, selon Mme Guèye.

Il faut “surtout mobiliser [les populations] en vue de son éradication”, a-t-elle dit.

Environ “une femme sur trois âgée de 15 ans ou plus subit des violences physiques ou sexuelles dans le monde”, affirme Fatou Diané Guèye.

Au Sénégal, l’Etat a mobilisé une équipe de 13 téléconseillers et a mis en place un “dispositif multisectoriel de prise en charge (…) des victimes”, a-t-elle assuré.

Le Sénégal va aussi se doter d’un centre national chargé d’assurer une “prise en charge holistique” des femmes victimes de violence, a annoncé Mme Guèye.

Elle a salué la contribution des activistes à l’éveil des consciences, dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

La ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants invite par ailleurs les chefs religieux et coutumiers et les militants de la société civile à soutenir “pleinement” la campagne dédiée à la lutte contre cette forme de violence, qui se poursuivra jusqu’en mars prochain.

Leave a reply