25 ans de compagnonnage avec AADA : Thiemping respire et se bat pour son développement

0
1081

Après 25 ans de service rendu aux populations dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la formation ainsi que l’hydraulique, l’Association d’Aide pour le Développement en Afrique (AADA), dont le siège social se trouve en France,  a organisé hier mercredi, une cérémonie d’anniversaire  à Thiemping (arrondissement de Wouro Sidy, département de Kanel) dans la région de Matam. A l’occasion de cet évènement, le village s’est paré de ses plus beaux atours pour accueillir ses illustres hôtes, dans une liesse populaire, un  témoignage de la reconnaissance des populations.

La cérémonie qui a revêtu un caractère particulier, à cause de la forte présence des autorités administratives, des autorités territoriales et religieuses et des notables, s’est distinguée aussi par la présence des dignitaires des nombreux villages de l’arrondissement. Sans parler de l’ambiance et du spectacle adossé aux relents folkloriques du coin, teintés de danses, musiques, chorégraphie et chants, défilé de costumes traditionnels,  qui ont cristallisé  l’événement. Un jour de fête et de reconnaissance pour le chef du village, et l’ensemble des orateurs qui se sont succédé au micro.

Une manière de remercier, selon Yaya Sall, le président de l’association de Thiemping,  «NathalieThiam, la présidente de l’AADA et ses collaborateurs, les ressortissants  du village établis en France  en l’occurrence Alassane Boubou Thiam,  sans l’engagement desquels ce partenariat n’aurait pas donné les fruits dont toutes les populations de Thiemping et environ sont entrain de bénéficier». Et par la même occasion  «rendre un hommage solennel aux regrettés, au doyen Jean Caraman et Beatrice Ronnelle pionniers de APPRE».

CES REALISATIONS ET ACTIONS DE DEVELOPPEMENT POUR LA LOCALITE

Sur le registre des réalisations déjà existantes et opérationnelles, on liste : la Construction de six salles de classe, d’une  bibliothèque, d’une cantine scolaire, d’un cofinancement lors de la réalisation du forage qui est aujourd’hui une fierté du village. Ainsi que la rénovation des trois salles de classe construites par l’association pour le développement de Thiemping, antenne de France, et la rénovation de deux salles de classe de la case des tout-petits. A cela s’ajoutent le  parrainage de 31 collégiens et lycéens durant leur cycle primaire, moyen et secondaire, la dotation  annuelle des fournitures scolaires aux élèves de Thiemping, le financement de  la formation de quatre jeunes dans les métiers que sont la plomberie, le carrelage, le dessin industriel, et l’électricité… Ce en plus de la prise en charge des frais de  séjours en France de deux directeurs de l’école élémentaire, la formation de deux infirmiers , la prise en charge des frais médicaux de l’opération visuelle d’une collégienne  à Dakar.

Des actes forts importants, en plus de la reprise des activités sanitaires de l’Ambulatorio, après que les membres fondateurs de cette association suisse pour des raisons de santé ne sont plus en mesure de continuer les belles actions réalisées à Thiemping (Salaires du personnel communautaire)… Au-delà de Thiemping, le village de Garly a pu bénéficier d’une aide financière allouée au groupement des femmes pour l’achat de grillage de jardin maraicher, la construction de deux salles de classe et du bureau du Directeur et de la formation d’un jeune en transformation des produits agricoles.

«Si AADA a pu réaliser, de part son engagement, les différentes actions au niveau du village, c’est aussi grâce à la volonté entre l’association et celle du développement de Thiemping basée en France et nos partenaires au Sénégal», a indiqué Nathalie Thiam, la présidente de AADA. Avant de concéder un vibrant hommage à l’un de ses compagnons, Jean Caraman, un amoureux du village qui a tiré sa révérence fin décembre 2022 et de souhaiter que «la solidarité et la fraternité soient les liens qui nous rassemblent encore dans les années à venir».

En matière de coopération décentralisée, Thiemping est aujourd’hui devenu un exemple et cela tient du dynamisme de ses ressortissants de la diaspora… Pour Alassane Thiam, il s’agit de rendre un vibrant hommage à ces dignes fils de la localité qui ont été les grands constructeurs du développement de leur terroir.

Exprimant à son tour ses sentiments de reconnaissance et de gratitude au regard des réalisations effectuées par les partenaires, le sous-préfet de l’arrondissement de Ouro Sidi, Massamba Mbaye, a salué  la consécration du compagnonnage fructueux qui a uni les deux parties, qui découlent des liens séculaires hautement appréciés qu’entretiennent le Sénégal et la France.  Saluant, par la suite, les nombreux efforts de l’Etat promulgués dans le cadre du bien-être des populations, l’autorité administrative a invité les populations au travail et à l’union des cœurs.

Pape Moctar NDIAYE 

Leave a reply