Audience avec le khalife général des mourides : Mamoudou Ibra Kane remet une lettre à Serigne Mountakha

0
562

Le leader du mouvement « Demain, c’est maintenant » et candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2024, Mamoudou Ibra Kane, fait partie du ballet des hommes politiques qui se sont rendus dans la cité religieuse de Touba à l’occasion du grand Magal. Après avoir assisté à la cérémonie officielle de l’édition 2023 de l’évènement célébrant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, il a été reçu par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké à qui il a remis une lettre magnifiant l’œuvre de Serigne Touba et les actions de l’actuel guide de la communauté mouride. « Touba, la ville sainte, vit au rythme de manifestations de foi en signe d’hommage et d’adhésion à la doctrine du Mouridisme dont vous êtes aujourd’hui, l’infatigable incarnation en votre qualité de Khalife Général. Votre récent message à l’endroit des jeunes et de l’ensemble du peuple sénégalais, en ces temps troublés, a encore eu un écho retentissant. Chaque édition du Magal constitue une source d’émerveillement lors des audiences que vous accordez aux fidèles, aux autorités, à la société civile, à la classe politique, aux jeunes, aux dirigeants d’organisations, aux diplomates, à des plénipotentiaires ou à des coreligionnaires d’ici et d’ailleurs », lit-on dans la lettre. Le leader du mouvement « Demain, c’est maintenant » ne s’arrête pas là. Il ajoute : « En ralliant la cité religieuse, ils accréditent la sacralité de Touba voulue et entretenue par vos illustres prédécesseurs qui ont, chacun, posé des jalons majeurs dans la longue trajectoire historique du Mouridisme. Cette doctrine de foi musulmane qui rime avec Travail, Discipline, Savoir et Éducation, nous réconcilie avec nous-mêmes en nous fondant sur la singulière destinée du Guide Cheikh Ahmadou Bamba. Son refus de se soumettre à l’ordre colonial et son intransigeance face aux actes impies ou aux outrages lui ont valu certes des privations mais salvatrices parce que libératrices et conquérantes. Votre sagesse et votre humilité imprègnent l’atmosphère lors de ces rencontres empreintes de solennité, de sobriété. Elles laissent aux visiteurs de fortes impressions tant par la vocation religieuse de la sainte cité que par le solide patrimoine culturel, cultuel et historique des monuments qui y sont édifiés».

Dans sa lettre, Mamoudou Ibra Kane n’a pas manqué de parler de la construction de l’Université Cheikhoul Khadim de Touba. « Par votre exquise compréhension, vous m’aviez donné la permission de réaliser un film documentaire consacré à ce gigantesque chantier. La mission a été accomplie avec le soutien constant de Serigne Moussa Mbacké Nawel ibn Serigne Moustapha Bassirou, de votre porte-parole Serigne Mouhamadou Bassirou Mbacké ibn Serigne Abdou Khadre et du Recteur, Serigne Ahmad Mbacké Badawi ibn Serigne Fallou, qui en a été l’artisan et la cheville ouvrière. J’associe à ces remerciements tous ceux qui ont contribué à la réalisation et à la diffusion du film ».

M DJIGO

Leave a reply