Ayute: un concours pour attirer les jeunes vers l’agriculture innovante

0
309

Partant du postulat que l’agriculture n’est plus attractive chez les jeunes, l’ONG HEIFER Internationale a lancé un concours appelé AYUTE agriculture youth and technology, agriculture jeunesse et technologie pour primer les jeunes porteurs de projets dans le secteur agricole. L’idée, c’est un peu d’encourager les jeunes à retourner vers l’agriculture mais en utilisant la technologie. Ainsi, sur les quinze meilleurs projets présélectionnés, seuls cinq ont été primés.

Sur plus de 300 projets préalablement reçus après son lancement il y a de cela deux mois, seuls 15 meilleurs d’entre eux ont fait l’objet de présélection pour participer au concours appelé AYUTE, agriculture youth and technology, agriculture jeunesse et technologie pour primer les jeunes porteurs de projets dans le secteur agricole en français. Parmi ces 15 projets présélectionnés, cinq ont été primés. L’objectif c’est d’encourager les jeunes retourner vers l’agriculture mais en utilisant la technologie.

« Nous savons qu’il y a de cela trois ans, nous avons lancé une étude pour comprendre pourquoi l’agriculture n’est plus attractive surtout chez les jeunes. Et le constat est que les jeunes ne venaient pas à l’agriculture parce qu’il n’y avait pas la technologie, l’agriculture était faite de façon rudimentaire de ce fait, on a pensé lancer ce concours pour un peu encourager les jeunes à retourner vers l’agriculture mais en utilisant la technologie, en utilisant les techniques qui pourraient faire de l’agriculture un secteur attractif surtout la mécanisation », a expliqué Dr Daouda Ndao, directeur de l’ONG HEIFER International Sénégal, précisant qu’il s’agit de « donner la chance à ces jeunes de défendre leurs projets innovants dont l’objectif est d’aidé les petits producteurs. »

Cette initiative selon le Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, « s’aligne parfaitement à notre vision d’un secteur agricole organisé, moderne et attractif. »

« Le monde reconnait le lien fort qui unit ce gouvernement et la jeunesse sénégalaise, dynamique, vaillante, qui a soif d’opportunités de contribution au développement du pays. C’est pou C’est pourquoi nous encouragerons toute action accordant à cette jeunesse la place qu’elle mérite, c’est-à-dire actrice clé, au cœur du développement », a indiqué Dr DIAGNE Mabouba.

En ce qui concerne les critères de sélection, révèle le directeur de l’ONG HEIFER International Sénégal, « La cible, c’était la jeunesse. Donc les jeunes ayant l’âge de 18 à 35 ans. Le deuxième critère est que l’innovation doit être applicable. Le troisième aussi ça doit être accompagné d’une innovation avec la digitalisation. »

A terme, cinq projets ont été primés avec des prix allant de 6 millions jusqu’à 1 millions. « Ces prix, c’est juste pour accompagner ces projets, qui pour la plupart sont des prototypes et l’accompagnement est donc à ce que s’ils en profitent, de voir comment ils peuvent mettre ce prototype en application », a souligné Dr Ndao.

‘’Aar mbaye mi’’ 1er prix du montant de six millions, propose un effaroucheur d’oiseaux visuel et sonore automatisé. De son côté, Noflay d’Arraw Tech Sarl est le 2ème prix  avec un montant de 4 millions. Araw Tech propose Noflay, une solution qui répond aux besoins des agriculteurs notamment les transformateurs de produits céréaliers. Cactus Innovation Tech 3ème prix d’un montant de 2 millions, utilise le cactus comme haie de protection naturelle contre la divagation des animaux notamment les rongeurs.

4eme prix d’un montant d’un 1million, Eco Box Innov a conçu un box de conservation innovant pour les éviter les pertes post-récoltes de produits périssables tels que les légumes et les fruits. Quant au 5ème prix d’un montant d’un million, E-Ardo est un système de surveillance antivol du bétail. Il est composé de colliers connectés et d’un boitier central qui se rechargent grâce à des panneaux solaires.

O G

Leave a reply