Bakel : 9e édition de la ziara dédiée à Cheikh Oumar Foutiyou Tall, le 21 et 22 décembre

0
412

(APS) – L’Association Gallé Seyku Oumar et la jeunesse omarienne organisent les 21 et 22 décembre à Bakel (est) la 9e édition de la ziarra dédiée à Cheikh Oumar Foutiyou Tall (1797-1864), a appris APS auprès des organisateurs.

L’événement religieux qui se tient tous les deux ans commémore le passage du marabout et résistant à la conquête coloniale sur l’endroit dénommé « Colline Gallé cheikh Oumar ».

« Il s’agit de commémorer le passage de Cheikh Oumar Foutiyou Tall dans ses collines. Il a séjourné ici pour la première fois en 1847 lorsqu’il partait faire la guerre sainte et puis en 1858 lors de son retour », a expliqué Cheikh Oumar Foutiyou Thiam, président de l’organisation de la jeunesse omarienne de Bakel.

« Le lieu a été découvert le 05 septembre 2005. Mais c’est le 13 juillet 2007, qu’on a organisé la première commémoration. Depuis lors, elle se tient tous les deux ans », a t-il ajouté au cours d’une journée de désherbage du site en prélude de l’évènement.

Le premier jour de commémoration sera marqué par l’accueil des pèlerins et des chants religieux durant la nuit. Le lendemain, il est prévu, après la grande prière du vendredi, un rassemblement sur la colline pour des prières.

Des pèlerins des régions de Tambacounda, Matam, Thiès, Dakar ainsi que dans la sous-région (Mali et Mauritanie) sont attendus à Bakel.

Les commémorations seront dirigées par Thierno Macky Mountaga Tall représentant du Khalife de la famille omarienne à Dakar, Thierno Madani Tall.

La colline qui culmine à 273 mètres d’altitude est reliée à la ville de Bakel par une piste étroite. Sur le site, un lieu de prière, un endroit où Cheikh Oumar enseignait le Coran à ses disciples et une tombe d’un de ses compagnons sont encore visibles.

« La piste commence a été endommagée. Il y a même un poteau électrique qui est tombé à terre, ce n’est pas sûr. Nous voulons qu’elle soit agrandie pour permettre le passage des voitures (…) », a plaidé Cheikh Oumar Foutiyou Thiam.

Leave a reply