Création d’emploi et de richesse : la KFW accorde des financements de projets de 10 millions d’euros

0
152

Les responsables de l’initiative Allemande dénommée ‘’Invest for jobs’’ ont procédé mardi dernier à Dakar au lancement du deuxième appel régional à propositions de projets matures et viables compris entre 1 à 10 millions d’euros pour soutenir les initiatives privées.

L’Allemagne à travers sa banque de développement accorde des subventions aux projets matures et viables à hauteur de 10 millions d’euros maximum dans huit pays africains partenaires dont le Sénégal. Ce nouveau mécanisme d’investissement pour la création d’emplois dénommé ‘’Facilité Investissements pour l’emploi (Ife)’’ octroie des subventions compétitives pour cofinancer des projets publics ou privés dans ses huit pays partenaires.

La Côte d’Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, le Ghana, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie sont les pays bénéficiaires de ce deuxième appel à propositions. Il est attendu dudit appel à propositions de projets des entreprises et autres entités publiques de desdits pays à soumettre des propositions de projets qui vont contribuer durablement à la création d’emplois dans le secteur privé.

Le directeur pays, Karl Von-Klitzing a indiqué que « la Facilité investissements pour la formation et l’emploi (IFE) », une initiative du programme « Invest for jobs », financé par la Banque allemande de développement (Kfw) ».

Von-Klitzing de préciser : « Cette initiative finance des projets matures et viables à hauteur de 1 à 10 millions d’euros dans divers domaines d’activités en vue de contribuer à la création d’emplois et de richesses ».

Il ajoutera : « Beaucoup d’entreprises publiques et privées vont postuler. Ce programme, ce sont des dons minimum 1 million euro à 10 millions euro. Il y a certaines exigences par exemple pour un projet privé, le minimum de taille du projet, c’est 4 millions d’euro pour un financement. Pour les projets publics, on peut payer 90% à 75% du projet. Et pour le projet privé, on peut payer 25% du projet. On travaille comme la coopération financière travaille très étroitement avec notre ministère de tutelle ici, c’est le ministère d’économie et on est toujours en échange avec eux et avec les autres ».

Mise en place depuis 2021, « la Kfw, à travers cette initiative, a investi dans plusieurs projets comme la laiterie, le textile entre autres », a-t-il souligné tout en espérant que des institutions publiques et privées vont postuler pour bénéficier de ce 2ème appel à propositions.

Selon Hicham Chahir, country manger Maroc, Côte d’Ivoire, Sénégal précise que quatre (4) types de projets d’investissement peuvent être proposés. Il s’agit : Projets à but non lucratif ayant un impact sur la création d’emplois (ne générant pas de revenus) : La Facilité couvre jusqu’à 90 % des coûts d’investissement ; Projets à but non lucratif ayant un impact sur la création d’emplois (générant des revenus) : La Facilité couvre jusqu’à 75 % des coûts d’investissement ; Projets à but lucratif ayant un impact plus large sur la création d’emplois :La Facilité couvre jusqu’à 35 % des coûts d’investissement ; Projets à but lucratif ayant un impact sur la création d’emplois : La Facilité couvre jusqu’à 25 % des coûts d’investissement.

JEAN PIERRE MALOU

Leave a reply