Décentralisation : les maires de la région de Dakar à l’école du Pacasen

0
758

Le directeur général de l’Agence de développent municipal a présidé hier à Saly-Portudal, l’ouverture de deux ateliers consacrés à l’information et à la sensibilisation des maires des communes de la région de Dakar sur le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal.  Le Pacasen est d’un coût de 260 millions de dollars soit 130 milliards de francs Cfa. Il est cofinancé par le Sénégal (60 millions de dollars) la Banque mondiale (110 millions de dollars), l’Agence française de développement (90 millions de dollars) sur une période s’étendant de 2018 à 2023. En effet, 50 communes de la région de Dakar font partie des 123 collectivités territoriales élues dans le cadre du Pacasen. A l’en croire, ces deux ateliers tombent à pic avec le renouvellement de la majorité des élus de la région de Dakar à l’issue des dernières consultations locales. Selon le Dg  de l’Adm, le Pacasen a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre de la phase 1 du programme d’opérationnalisation de l’Acte III de la décentralisation. La mise en œuvre, poursuit-il, repose sur des instruments de financement  nouveaux des collectivités territoriales tels le programme pour les résultats et le projet d’investissement conditionnant les décaissements pour obtenir les résultats et des indicateurs. C.I.Sall, le Dg de l’Adm, s’est appesanti sur la philosophie du Pacasen basée sur la performance de tous les acteurs. Sur le suivi, il a rappelé que les 123 collectivités territoriales élues dans le cadre de l’exécution du Pacasen sont soumises à une évaluation annuelle effectuée par la Cour des comptes pour mesurer l’atteinte des conditions minimales obligatoires et des indicateurs de performance. Il a aussi insisté sur la place des communes-pilotes et principalement celles de la région de Dakar. Il a loué leurs performances dans l’atteinte des résultats escomptés.

Samba Niébé BA

 

Leave a reply