Démarrage 83eme «Daaka» de Médina Gounass, samedi dernier : 10 jours de retraite spirituelle, de dévotion et de recueillement

0
483

C’est parti pour 10 jours de retraite spirituelle, de dévotion et de recueillement. Du 27 avril au 06 mai 2024, plusieurs milliers d’hommes exclusivement se sont donné rendez-vous dans la brousse, à plusieurs kilomètres de la localité de Madina Gounass, dans le département de Vélingara, dans le cadre du «Daaka» 2024 de la cité religieuse du même nom. Lors de la cérémonie d’ouverture, le gouverneur de Kolda, Saer Ndao, a appelé les pèlerins à veiller au respect des règles de sécurité du lieu de retraite spirituelle. Du côté du Comité d’organisation de cette 83ème édition, son vice-président, Cheikh Ahmed Tidiane Kébé, a salué la mobilisation et la présence sur le terrain de tous les services de l’Etat.

83ème édition du genre, le «Daaka» (pèlerinage) de Madian Gounass a officiellement démarré le samedi 27 avril dernier et ce jusqu’au 06 mai 2024. C’est donc parti pour 10 jours de retraite spirituelle marquée par des prières, «zikrs», lecture du Saint Coran, etc. Lors de la cérémonie officielle d’ouverture, samedi dernier, le gouverneur de la région de Kolda, Saer Ndao, a appelé les pèlerins du «Daaka» (pèlerinage) de Médina Gounas (Sud-Est), à veiller au respect des règles de sécurité en vigueur sur le lieu de retraite spirituelle. «Je rappelle qu’il n’y a que des constructions précaires dans ce lieu, et qu’il est interdit d’y amener du gaz butane pour des raisons évidentes de sécurité», a-t-il déclaré dans l’APS.

A la tête d’une forte délégation régionale, il a transmis, au Khalife général de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Bâ, les salutations des plus hautes autorités étatiques. «Nous sommes venus transmettre les salutations des plus hautes autorités étatiques mais aussi apporter un message au Khalife général de Médina Gounass, pour l’œuvre colossale qu’il est en train de mener dans la sous-région», a-t-il souligné, en présence d’autorités religieuses et administratives de la région. «C’est une grande satisfaction d’assister à cette cérémonie, qui lance officiellement, dix jours de dévotion, de recueillement pour un Sénégal prospère», a ajouté, le gouverneur de la région de Kolda.

Le porte-parole du Khalife général de Médina Gounass, El Hadji Thierno Ibn Omar Bâ, a remercié les autorités étatiques, souhaitant que cette «83ème édition se déroule normalement». «Nous magnifions la mobilisation de tous les services de l’Etat, des sapeurs-pompiers aux gendarmes, en passant par le service d’hygiène et les services en charge de l’hydraulique, pour la réussite de cette 83éme édition», a-t-il notamment dit. Il a appelé l’ensemble du peuple sénégalais à prier pour la paix et la concorde nationale. «Notre rôle est de cultiver la paix et d’œuvrer pour l’unité et la concorde des populations», a-t-il indiqué.

Le comité d’organisation salue la mobilisation des services de l’Etat

Pour sa part, le Comité d’organisation de la 83ème édition du «Daaka» de Médina Gounass a salué dimanche la mobilisation et la présence sur le terrain de tous les services de l’Etat engagés dans l’organisation de cet événement religieux. «Tous les services de l’Etat engagés pour l’organisation de la 83-ème édition du +Daaka+ de Médina Gounass sont présents», a-t-il déclaré, lors d’un entretien accordé à l’APS, son vice-président, Cheikh Ahmed Tidiane Kébé. «Que ce soit la Senelec, la Sen’Eau, l’Office des forages ruraux, la sécurité, le commerce, les Eaux et forêts, tous ces services sont présents et s’acquittent bien de leurs tâches», a-t-il magnifié.

  1. Kébé s’est réjoui du fait que les autorités étatiques ont respecté tous les engagements pris lors des réunions préparatoires tenues avec le Comité d’organisation. «Le +Daaka+ a démarré samedi et pourtant tout se passe très bien. La Senelec a  renforcé l’éclairage en procédant à des extensions, en tenant compte de la sécurité», s’est-il félicité. Concernant l’approvisionnement en eau, «on a eu quelques soucis par rapport à un forage qui a démarré tardivement», a-t-il signalé, assurant que les techniciens sont en train d’y apporter une solution. En attendant, «l’eau est distribuée aux pèlerins grâce à des camions citernes positionnés à des endroits stratégiques de la cité religieuse», a souligné le vice-président du Comité d’organisation qui s’est par ailleurs félicité de la forte affluence de ce premier week-end sur le site de la retraite spirituelle de Médina Gounass.

Le «Daaka» de Médina Gounass est un évènement religieux annuel qui se tient depuis 1942. Il s’agit d’une retraite spirituelle dans la brousse, loin de la cité religieuses du même nom et regroupant des milliers de fidèles, tous des hommes, venus de toutes les régions du Sénégal et de plusieurs pays et de la disapora, sous la houlette du Khalife de la communauté Tidiane de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Bâ. Cette 83ème édition, qui a démarré le samedi 27 avril, va se poursuivre jusqu’au 06 mai 2024 ; soit une dizaine de jours de dévotion et de recueillement.

 

I D

Leave a reply