Désenclavement du département de Podor : Aly Ngouille Ndiaye lance les travaux des routes du Diéri

0
371

Le ministre de l’Agriculture, de l’Équipement Rural et la Souveraineté Alimentaire, Aly Ngouille Ndiaye a, au nom de son collègue Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, présidé le lancement des travaux de construction des deux grandes routes du ‘’Diéri’’.  Il s’agit, en effet, de deux routes qui sont inscrites dans le cadre du Programme Spécial de Désenclavement (PSD), reliant plusieurslocalités des départements de Podor, Ranérou et Linguère aux routes nationales (RN1, 2 et 3). Les cérémonies se sont déroulées au niveau des communes de Boki Dialloubé et Ndioum. 

Dans le souci d’assurer une plus grande disponibilité des infrastructures et un meilleur accès aux zones de production, marchés et services essentiels de base, le Gouvernement du Sénégal a mis en place le Programme Spécial de Désenclavement (PSD), en vue d’améliorer l’indice d’accessibilité en milieu rural qui reste très faible au Sénégal et qui constitue un frein à la croissance. Ce vaste programme permettra la création d’emplois, par la construction de routes de désenclavement, l’amélioration de l’accessibilité et la mobilité en milieu rural, pour développer les potentialités économiques, la facilitation de l’accès aux services sociaux de base (éducation, santé), le développement des activités économiques (agriculture, élevage, pêche, mines…).   C’est dans ce sens que s’inscrit le lancement des travaux de construction des deux grandes routes du ‘’Diéri’’, dans le département de Podor, par le ministre de l’Agriculture, de l’Équipement Rural et de la Souveraineté Alimentaire, en l’occurrence Aly Ngouille Ndiaye, représentant son collègue Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement. Ces deux projets vont coûter 36 milliards FCFA dont 27 milliards FCFA pour la route Boki Dialloubé-Karawendou-Ndiayène-Loumbel Lana, d’un linéaire de 110 km pour une durée de 24 mois ; et 9 milliards FCFA pour la route Ndioum-Bombode-Lagbar-Dodji-Linguère, d’un linéaire de 155 km et pour une durée également de 24 mois.  Le ministre Aly Ngouille Ndiaye et sa délégation ont été accueillis d’abord  par le maire de Boki Dialloubé, Abdoulaye Daouda Diallo, au niveau de sa commune, à travers une cérémonie à coloration politique, avec une grande mobilisation des militants. La même ambiance a été notée à Ndioum, dans l’après-midi, où le maire Cheikh Oumar Hanne, qui recevait la délégation conduite par Aly Ngouille Ndiaye, a marqué une mobilisation de campagne électorale. Les travaux de ces deux routes du Diéri sont confiés à la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE). A terme, ces deux grandes routes permettront, à en croire le ministre Aly Ngouye Ndiaye, «de changer la vie de milliers de populations dans cette partie du pays».

YVES TENDENG 

Leave a reply