Diourbel/coopération décentralisée : Toure Mbonde étrenne deux projets maraîchers

0
566

Le projet d’appui à la sécurité alimentaire pour le développement de l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes  a été lancé avant-hier, mercredi, à Touré Mbonde. Ce projet d’un montant global de 45   462 250 millions a été présenté conjointement par les communes de Toure Mbonde et de Chateauguay.

Ce partenariat entre la commune de Toure Mbonde  et la Châteauguay en France vise à aménager des périmètres maraîchers au niveau de la commune de Toute Mbonde au bénéfice de deux coopératives agricoles qui seront mises en place. Pour le Maire de la commune de Toure Mbonde Ibra Kane, cette coopération vise à améliorer la sécurité alimentaire, à développer des activités génératrices de revenus, à sensibiliser les jeunes et les femmes dans l’entrepreneuriat agricole. « C’est un projet qui vise à renforcer le développement économique local » a-t-il dit. Et il poursuit : «  il y a deux activités majeures : l’aménagement de deux périmètres maraîchers avec la construction de clôture, l’équipement d’un mini forage, d’un château d’eau et de petits équipements pour la production et la mise en place de coopératives agricoles formelles. Il y aura des activités de suivi, de communication et de capitalisation. Les populations  bénéficiaires de Ndoukwekl et de Teung Sérère se sont appropriés ce projet car les assemblées générales de mise en place de coopératives ont été réussies ». qui plus est, a-t-il dit, « Nous avons fait de diagnostics. Il y a des critères qui ont été définis tel que l’accès à l’eau potable capable de faire du maraîchage ». Le maire de la commune invite les jeunes à s’investir  dans l’agriculture. « Nous allons présenter des exemples de périmètres réussis pour qu’ils soient des champs-écoles ». Le sous-préfet de Ndoulo Mamadou Diouf qui présidait la rencontre a estimé qu’il s’agit de la concrétisation de la politique du chef de l’État à travers le plan Sénégal émergent et  à travers l’agriculture permettant de promouvoir la santé, le bien-être, le développement des territoires par l’entremise de petits projets.

ADAMA NDIAYE

Leave a reply