Diourbel – Crd Magal Serigne Cheikh Souhaïbou Mbacke : la panne de 3 forages, une préoccupation du Comité d’organisation

0
330

Le Magal de Serigne Cheikh  Souhaïbou  Mbacké sera célébré le 5e jour du mois Ramadan, correspondant au 16 ou  17 mars prochain, à Touba. Un Comité régional de développement (CRD) consacré à cet évènement religieux, tenu hier mardi, à la Gouvernance de Diourbel, a permis au Comité d’organisation du Magal d’évoquer l’équation de la panne des 3 forages qui desservent les quartiers de Madiyana, Khaïra et Darou Khoudoss.

La panne des 3 trois forages qui  desservent   les quartiers de Madiyana, Khaïra et Darou Khoudoss de Touba constitue la principale préoccupation du Comité d’organisation du Magal de Serigne Cheikh Souhaïbou Mbacke. Mamadou Bamba Fall, le rapporteur de ce Comité d’organisation explique : «nous n’avons qu’une seule difficulté : les forages situés dans les quartiers de Madiyana, Darou Khoudoss sont en panne il y a de cela 15 jours. L’urgence est de réparer ces trois forages».

Serigne Abo Mbacké Ibnou Serigne Cheikh Seye Mbacké a salué le degré d’engagement des services impliqués dans l’organisation du Magal. «Nous saluons  le degré d’engagement des chefs de services impliqués dans la réussite du Magal». Et de rappeler que Serigne Souhaïbou n’était pas  là  pour la communauté mouride, mais toute la Ummah Islamique. «La place qu’il occupait dans la Ummah Islamique était beaucoup plus importante que celle qu’il avait dans la communauté mouride parce qu’il était un éducateur. Pour bâtir un pays il faut éduquer et enseigner les enfants. Ce qui était sa mission. Tous les érudits qu’on cite en exemple, en termes de connaissance,  sont passés  entre ses mains. Il le faisait pour Serigne Touba, mais aussi pour toute la Ummah Islamique», a-t-il témoigné parlant de Serigne Souhaïbou Mbacké, (1945 à 2011, à Touba).

Le gouverneur de la région de Diourbel, Ibrahima Fall, qui présidait la rencontre, a déclaré que «12 bâches à eau accompagnées de 7 citernes seront mobilisées pour faciliter l’approvisionnement en eau des pèlerins. Durant les discussions, il a été noté la panne de 3 forages. Il reviendra à l’Ofor, l’Office des forages ruraux, de mettre en service ces forages avant le Magal qui sera célébré vers le  15 ou le 16 mars. Dans le secteur de l’assainissement, l’Onas, l’Office national de l’assainissement du Sénégal, procèdera aux vidanges des fosses septiques de 200 concessions ; mais elle positionnera également 10 toilettes mobiles. Toutes ses opérations doivent intervenir 10 jours avant le Magal».

ADAMA NDIAYE 

 

Leave a reply