Duel Barthelemy Dias/ Alioune Ndoye : la bataille de Dakar

0
294

Demain, dimanche 31 juillet 2022, les Sénégalais vont aller aux urnes pour élire les députés de la 14ème législature. Dans le département de Dakar qui est très stratégique, le duel entre  Alioune Ndoye, tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar et Barhélémy Dias tête de liste départementale de la coalition Yewwi Askaan Wi, tous deux anciens camarades socialistes, formés par Ousmane Tanor Dieng,  a été rude tout au long de la  campagne pour les législatives. Dakar constitue en effet  un enjeu de taille pour toutes élections au Sénégal. Et pour cause, la capitale sénégalaise pèse 26,2 % de l’électorat national.

Ces deux figures qui aspirent à représenter le département de Dakar à l’hémicycle, ont des personnalités différentes même s’elle avaient cheminé  ensemble un bon bout de temps ensemble au Parti socialiste avant que Barth ne quitte le navire, reprochant  au défunt Ousmane Tanor Dieng, le patron du PS d’alors,  de pratiquer «un socialisme de caserne» en arrimant le parti au camp présidentiel (APR).

Alioune Ndoye est toujours resté  fidèle à la discipline et à la rigueur personnifiée par l’ex-Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Il ne s’est  jamais écarté de la ligne tracée par Tanor Dieng et s’est plié  à la décision du parti de s’ancrer dans la coalition Benno Bok Yakaar, contrairement à beaucoup de leaders socialistes de Dakar qui ont rallié la fronde khalifiste. Barth, tête de liste de liste départementale de la coalition Yewwi Askan Wi, voudra confirmer son triomphe  du 23 janvier dernier, lorsqu’il a remporté haut la main son duel contre l’ex-ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Lors des élections locales passées, le ministre  des pêches et de l’Économie maritime Alioune Ndoye  fut, avec Jean Baptiste Diouf, le seul survivant du raz de marée «Yewwi» à Dakar. Qui des deux «boys» de Tanor va rempoter le la capitale du Sénégal au soir du 31 juillet 2022 ? Difficile de répondre à cette question. Mais gare au perdant !

NDEYE AMINATA CISSE

Leave a reply