Gouvernance des ressources extractives : le Forum civil pour une meilleure prise en compte des aspirations des populations

0
365

(APS)- Le coordonnateur du Forum civil Birahim Seck a plaidé, vendredi à Saly (Mbour, Ouest), pour une “meilleure prise en compte des aspirations des populations“ dans l’exploitation des ressources extractives au Sénégal.

“Il y a pas mal de textes, de stratégies, mais malheureusement les populations sont laissées en rade dans les zones minières. Le Sénégal n’arrive pas à profiter pleinement de l’exploitation de ses ressources“, a dit Birahim Seck lors d’un atelier de formation des membres de la structure qu’il dirige sur les ressources extractives.

Il s’est demandé ”pourquoi avoir tout ce dispositif juridique, stratégique et réglementaire, alors que les populations ne bénéficient pas de l’exploitation des mines au Sénégal”.

Pour cette figure de la société civile sénégalaise, les ressources minières “doivent permettre aux populations d’avoir les moyens financiers de vivre correctement et dignement“.

Rappelant en référence à la constitution sénégalaise  que ” les ressources naturelles appartiennent au peuple“, M. Seck estime qu’il y a ”un besoin de changement d’approche“.

”Il y a un besoin pour l’ITIE de revoir sa stratégie d’intervention au niveau territorial. Il ne s’agit pas de publier des rapports et de passer dans les zones minières pour faire la restitution”, a-t-il dit.

Leave a reply