Grève au JDD : un accord entre la rédaction et la direction met fin à un mois de contestation

0
649

(lefigaro.fr)- Les différentes parties ont trouvé un accord ce mardi 1er août, alors que Geoffroy Lejeune prend officiellement ses fonctions de directeur de la rédaction.

Ce mardi sonne la fin de la crise au Journal du dimanche (JDD), dont la rédaction est en grève depuis le 22 juin dernier. Suite à une reprise du dialogue ces dernières heures, la direction de Lagardère News et la société des journalistes (SDJ) sont parvenues à un accord mettant fin au mouvement. L’activité sur le site internet doit reprendre dans la journée, et la publication du journal dans les kiosques se fera mi-août. Ce 1er août, Geoffroy Lejeune a officiellement pris ses fonctions de directeur de la rédaction du JDD et posé ses cartons dans les locaux de l’hebdomadaire. Le journaliste de 34 ans succède à Jérôme Béglé (arrivé en janvier 2022), parti, depuis, à Paris Match.

Dans un communiqué paru ce jour, le groupe Lagardère salue la conclusion de cet accord : «Le JDD continuera ainsi avec rigueur et excellence, comme il l’a toujours fait, à proposer une information de qualité à l’ensemble des lecteurs qui lui font confiance depuis maintenant 75 ans». L’accord prévoit également la mise en place de conditions d’accompagnement pour les journalistes qui souhaiteraient quitter la rédaction.

De son côté, la SDJ du JDD a confirmé dans un communiqué l’arrêt de la grève, ajoutant que des «dizaines de journalistes refusent de travailler avec Geffroy Lejeune et devraient quitter le JDD».

« Aujourd’hui, nous avons perdu une bataille, mais notre lutte ne s’éteint pas. À l’issue de cette grève historique, nous dressons ce constat : face au pouvoir des actionnaires, les journalistes ne peuvent s’en remettre qu’à la loi», poursuit la SDJ du journal, qui souligne qu’un «collectif puissant s’est formé», dans le cadre du mouvement de grève.

Cette grève historique aura duré 40 jours, soit le plus long mouvement social de l’histoire des médias depuis 1975. L’hebdomadaire, (dont la diffusion payée a reculé de 8 % en 2022, à 131.770 exemplaires), n’est pas paru pendant cinq week-ends. Le manque à gagner pour Lagardère News avoisinerait 1,5 million d’euros.

Leave a reply