Hôpital de Saint-Louis : le syndicat des travailleurs liste les maux

0
294

Le problème de management, la gestion non participative, l’absence de commissions (ressources humaines, sages,..) Ce sont là autant de maux qui gangrènent le secteur de la santé dans la région de Saint-Louis. C’est le cas d’ailleurs au niveau du Centre hospitalier régional de Saint-Louis où l’on note trop de ruptures (bics, papiers, enveloppes, sparadrap, seringue…). «C’est le malade qui achète tout», fustige un des responsables de l’Alliance intersyndicale des travailleurs de cet hôpital. À cela s’ajoute le problème d’accueil. «Certains personnels parlent mal aux patients en plus du retard dans la prise en charge aux urgences (personnel insuffisant), l’absence de trousse d’urgence et l’insuffisance de personnel qualifié», a rétorqué le syndicaliste. Il a également dénoncé le plateau technique obsolète et non renouvelé. Beaucoup de pannes sont souvent enregistrées (hôpital sans écho actuellement, en panne depuis un mois). Il s’y ajoute aussi le problème de logiciel de facturation car les malades mettent trop de temps pour payer leurs ordonnances ou tickets de consultations. Il est à signaler aussi le problème de restauration (le personnel et les malades ne mangent pas bien). Et pour boucler la boucle le coût des prestations est jugé trop cher car, un scanner peut coûter 120.000 FCFA avec le produit de contraste à injecter au malade sans compter les analyses entre autres.

YVES TENDENG

 

Leave a reply