La migration irrégulière a fait plus de 60 000 morts entre 2014 et 2023, selon l’OIM

0
552

(APS) – La migration irrégulière a fait plus de 60 000 morts dans le monde entre 2014 et 2023, a déclaré, lundi, à Dakar, le directeur régional de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Christopher Gascon.

‘’Le nombre de morts causés par la migration irrégulière est probablement sous-estimé. De 2014 à maintenant, plus de 60.000 vies ont été perdues lors des migrations irrégulières, dont plus de 22.000 vies sur la route de la Méditerranée centrale’’, a dit M. Gascon à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des migrants.

‘’Le désert du Sahara représente un terrain inhospitalier, où la mort frappe très souvent, avec plus de 2.000 vies perdues depuis 2014’’, a-t-il déclaré.

Christopher Gascon ajoute que ‘’depuis 2014, plus de 2.000 vies ont également été perdues sur les routes de l’Atlantique, principalement à cause des naufrages’’.

‘’Ces statistiques […] mettent en lumière la nécessité d’une action collective’’ contre la migration irrégulière, a souligné le directeur régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, parlant de ‘’familles brisées’’ à cause de ces nombreuses morts.

‘’Ces chiffres soulignent l’urgence de renforcer les mesures pour protéger la vie de ceux qui entreprennent ces voyages périlleux’’, a-t-il ajouté.

Christopher Gascon fait part de ‘’l’engagement de l’OIM en faveur d’une migration sûre, ordonnée et régulière’’.

Leave a reply