La question des engrais une priorité : l’OCP promet 4 millions de tonnes

0
1018

Dans le contexte de la crise russo-ukrainienne, le renchérissement et la rareté des engrais constitue un autre goulet pour l’augmentation de la production sur le continent.  En effet, avec la crise entre la Russie et l’Ukraine, les chaines d’approvisionnement pour les engrais ont été perturbées, ce qui entraine une hausse des prix et affecte les petits producteurs. Face à cette situation, le producteur marocain, Office Chérifien des Phosphates (OCP), a réitéré son engagement à consacrer à l’Afrique millions de tonnes d’engrais, en 2023. Une quantité qui, selon les responsables, représente plus du double de l’approvisionnement consacré par l’OCP au continent en 2021 et plu du quart de la production totale prévue par le groupe.

Leave a reply