Le mondial des hommes politiques

0
807

Mary Teuw Niane, ancien ministre de l’enseignement supérieur

« J’ai encore un grand espoir parce que rien n’est joué. »

« Nous avons vécu ce premier match des Lions comme tous les Sénégalais avec beaucoup d’attention, beaucoup d’envie que notre équipe nationale puisse gagner. J’ai beaucoup aimé les 80 premières minutes où je pense que nous avons fait jeu égal et parfois même, nous avons pris le dessus sur l’équipe Néerlandaise. Maintenant, ils (joueurs Néerlandais) ont eu plus d’efficacité que nous en marquant ces deux buts qui leur donnent la victoire. N’empêche, j’ai encore un grand espoir parce que rien n’est joué. On a deux matchs devant nous. Si les Lions gagnent ces deux matchs, ils se qualifient d’autant plus la victoire de l’Équateur sur le Qatar ouvre les jeux.  Il n’y a pas donc de difficulté, j’ai bon espoir. Ma seule crainte est que désormais, la première place du groupe risque de nous échapper et nous risquons de rencontrer l’Angleterre en huitième de finale ».

Cheikh Oumar Sy, ancien député

« L’absence de notre vedette star, Sadio Mané, a pesé sur le jeu mais nous avons bon espoir »

Nous avons appréhendé ce premier match des Lions avec beaucoup d’optimiste d’autant plus qu’on est champion d’Afrique. L’absence de notre vedette star, Sadio Mané, à qui nous souhaitons bon rétablissement a certainement pesé sur le jeu mais, nous avons bon espoir en cette équipe. Aujourd’hui (ndlr-hier), les jeunes ont livré un match exceptionnel en premier mi-temps mais en seconde période, la sortie de Kouyaté et Diallo a perturbé l’organisation du jeu. Cependant, il reste encore deux matchs à jouer, nous avons bon espoir qu’ils vont les gagner pour se qualifier en huitième de finale. Du fait de leur prestation lors de ce premier match, les jeunes ont montré qu’il faut leur faire confiance. Car, malgré l’environnement marqué par la tenue de cette compétition en cette période de l’année qui coïncide avec le premier tour des championnats, ils ont livré un bon match ».

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply