Les États-Unis planchent sur des mesures contre les cyberpirates utilisant les cryptomonnaies

0
112

L’administration Biden préparerait une série de mesures pour entraver l’action des pirates informatiques qui utilisent les plateformes de cryptomonnaies pour réclamer leurs rançons. Ces derniers mois, les États-Unis ont subi plusieurs attaques d’envergure contre des entreprises et des infrastructures critiques. D’après le Wall Street Journal, l’administration américaine pourrait imposer des sanctions dès la semaine prochaine. 

Les cyberattaques n’ont jamais été aussi nombreuses, ni aussi importantes. Elles n’épargnent plus des infrastructures critiques comme les réseaux électriques, les banques ou même les hôpitaux.

C’est partant de ce constat que l’administration Biden a décidé de passer à la vitesse supérieure. D’une part, en sensibilisant les entreprises aux risques, car céder aux chantages des pirates, c’est contribuer davantage au développement de cette industrie criminelle qui trouverait souvent son origine en Russie.

Mais pour tarir les ressources des criminels, il faudrait entraver l’accès aux plateformes d’échanges de cryptomonnaies utilisées pour procéder aux paiements des rançons.

Le Wall Street Journal évoque des sanctions applicables dès la semaine prochaine pour empêcher le développement de ce qui est perçu désormais comme une menace nationale. Mais sans préciser si ces sanctions cibleraient les plateformes de paiement elles-mêmes. Ce qui poseraient des problèmes légaux.

La loi, d’ailleurs devrait évoluer en fin d’année aux États-Unis, avec de nouvelles règles en préparation destinées à limiter l’usage des cryptomonnaies à des fins illicites.

RFI

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :