L’évaluation du projet Agropole nord au menu d’un CRD à Louga

0
802

(APS) – Un Comité régional de développement (CRD) portant sur l’évaluation de l’Agropole nord s’est tenu mardi à Louga, une rencontre qui a permis aux parties prenantes de discuter des atouts et opportunités des filières agricoles mais aussi des contraintes et défis de ce projet dans les régions nord du Sénégal, constaté l’APS.

« Nous avons reçu aujourd’hui une importante mission conjointe d’évaluation et de préparation du projet Agropole Nord (couvrant les régions de Louga, Matam et Saint-Louis) dans la capitale du Ndiambour, avec la participation de plusieurs partenaires techniques et financiers, notamment la Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID) et la Banque ouest africaine de développement (BOAD) », a déclaré le coordonnateur du projet, Djiby Lô.

M. Lô  a souligné que « cette mission conjointe, qui s’inscrit dans le cadre du Programme national de développement des Agropoles du Sénégal (PNDAS),  a permis aux différentes parties prenantes de discuter des atouts et opportunités des filières agricoles ciblées par le projet Agropole Nord, mais aussi des contraintes et défis ».

« L’objectif global de cette mission est, pour la BAD, de collecter les informations nécessaires à l’élaboration du rapport d’évaluation du projet en vue de sa présentation au Conseil d’administration de la Banque pour approbation du financement avant la fin de l’année 2023 », a-t-il expliqué.

Pour la BID, a-t-il ajouté, « il s’agit d’échanger avec les parties prenantes du projet sur les questions clés y relatives ».

Dans cette perspective, « la mission entreprendra une revue complète de tous les aspects du projet et préparera un rapport de revue de préparation du projet, qui sera soumis aux différentes instances de validation au sein de la Banque », a-t-il fait savoir.

« Cette mission vise, de manière plus spécifique, à confirmer la formulation du contenu des composantes et activités clés du projet, recueillir les informations nécessaires pour mener l’analyse économique et financière du projet, et affiner l’évaluation des risques liés à la mise en œuvre et l’atteinte des résultats du projet et identifier les mesures d’atténuation y afférentes », a-t-il relevé.

« L’Agropole nord est une zone de transformation agro-industrielle qui couvre les régions de Saint-Louis, Louga et Matam, dont les filières ciblées sont le riz, l’oignon, la viande de bétail et les produits piscicoles et halieutique », a précisé son coordonnateur.

L’objectif de ce CRD  »est d’inviter l’ensemble des acteurs, dans le cadre d’une démarche inclusive et participative, à discuter sur les filières porteuses choisies par eux-mêmes, de relever les enjeux, les défis et les contraintes pour qu’ils puissent être intégrés dans le projet Agropole avant sa présentation au Conseil d’administration de la BAD », a indiqué l’adjointe au gouverneur chargée des affaires administratives, Diégui Ngom Fall.

« Aujourd’hui, nous avons, pour la région de Louga, travaillé sur l’horticulture, les céréales et la production animale, plus particulièrement le lait », a-t-elle souligné.

« C’est un projet extrêmement important pour l’Etat du Sénégal et pour la population, qui peut être intégré dans la phase I du PSE [Plan Sénégal émergent], visant à rassembler l’ensemble des acteurs des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et  de la pêche pour contribuer de manière significative à l’amélioration du bien-être des populations, surtout celles vivant en milieu rural », a-t-elle fait valoir.

Leave a reply