Lutte-drapeau Moustapha Gueye : Modou Lô corrige Ama Baldé et conserve son titre de ‘’Rois’’ des Arènes

0
688

Modou Lô restera encore perché sur le trône de l’arène après sa probante victoire obtenue face à Ama Baldé lors du combat « royal » disputé ce dimanche 5 novembre, à l’Arène nationale. Au bout d’un combat intensément mené par les deux lutteurs, la victoire du lutteur des Parcelles assainies s’est dessinée en moins d’une minute après avoir mis son adversaire dans une position inconfortable et afin sur ses quatre appuis du Pikinois. Il a fallu recourir à la Var, adoptée depuis cette saison, pour départager les deux mastodontes et accordé la victoire au Roc de Parcelles assainies.

Modou Lo a conforté son fauteuil de « Roi » des arènes en remportant ce dimanche le combats « royale » qui l’a opposé à Ama Baldé. Après quatre longues années, l’affiche tant attendue et dédiée au troisième Tigre de Fass, Moustapha Guéye, a tenu ses promesses. L’Arène nationale a affiché le plein pour cette affiche qui avait comme principal enjeu la couronne de « Roi » des arènes que le lutteur des Parcelles a gardé après sa victoire du 28 juillet 2019 face à Eumeu Sène.  En challenger, Ama Baldé n’a pas lésiné sur les moyens physiques et mystique pour abréger le règne du « Roi » et de ramener la couronne dans son fief à Pikine. De la belle chorégraphie jusqu’ à sa mise en train, le Pikinois affichait une détermination et une confiance débordante. Sans compter les incessantes provocations lors de bataille mystique et psychologique entre les deux mastodontes. Dans l’enceinte, la réalité sera toute autre.  Les deux lutteurs ne se sont donnés aucun répit.  Dès le coup d’envoi donné à 20h 14, c’est Ama Baldé qui tente de marcher sur son adversaire. Il ne tardera pas au bout de quelques secondes à percer la garde de son adversaire avec des coups.  La riposte est immédiate puisque Modou Lo va amorcer une attaque mais il sera vite bloqué et contraint de déposer ses deux appuis au sol.  Mais il se relève promptement pour pourchasser et harceler son adversaire qui commençait à battre en retraite ou tout simplement de reculer. Dans le corps à corps qui s’ensuit, Ama Baldé ne tarde pas à enclencher une action rapide et sortir, aux abords des sacs, un hancher « Mbot » qui lui permettra de basculer son adversaire au sol. Le lutteur de Parcelles réussira toutefois à s’échapper des griffes. Mieux, à l’aide d’une rotation, il parviendra à ceinturer le Pikinois et le mettre dans ses trois appuis. Dans une situation confortable et pris au piège, Ama Baldé tente de s’extirper des rafales de coups ravageurs de son vis-à-vis.  Un supporter ne tardera pas à s’interposer pour mettre fin à la supplice infligé à son lutteur.  Le Pikinois a- t-il céder et mis ses quatre appuis au sol ? L’arbitre arrête le combat et fera intervenir la VAR pour prendre la bonne décision. Après avoir revu les images, l’arbitre décide finalement d’accorder le gain de la partie à Modou Lo.  Malgré cette immense déception, le fils de l’ancien champion Falaye Baldé, n’a pas manqué de fair play et féliciter son adversaire.

Omar DIAW

Leave a reply