Matam – programme spécial de désenclavement a Ranérou : correction d’une anomalie avec le lancement des travaux de construction de routes

0
988

Le Programme Spécial de Désenclavement lance un ambitieux programme de construction de routes dans le département de  Ranérou, région de Matam.

Le Programme Spécial de Désenclavement  s’active à dérouler plusieurs réalisations à travers la construction de routes et de pistes rurales améliorées au niveau du  département de Ranérou, situé dans la zone sylvo-pastorale, qui couvre 15.000 km2 de superficie avec une seule route bitumée, la nationale 3. En l’état, c’est la correction d’une anomalie qui se concrétise, de l’avis des autorités locales de la zone qui ont assisté, avant-hier samedi, à la cérémonie de lancement des travaux de la voirie de la commune de Ranérou, chef-lieu du département, sous la présence effective du Coordonnateur national du Programme Spécial de Désenclavement  (PSD).

Tout un espoir pour cette zone jusque-là enclavée, qui  verra  plusieurs de ses localités connectées à la route nationale n°3 (RN3).  Pour rappeler que dans ce Programme national spécial de désenclavement d’un coût de 370 milliards, qui prendra en charge la construction et la réhabilitation de routes et de pistes sur 2700 km, la région de Matam bénéficie de près de 400 km  de route (pistes améliorées et bitumage), dont 100 kilomètres dévolus au département de Ranérou. Un acquis de taille suite aux nombreux plaidoyers formulés à l’endroit du désenclavement de ce département très mal servi en infrastructures routières, malgré ses énormes potentialités (faune, foresterie, élevage) et l’important rôle de  trait d’union qu’il joue entre le Nord du pays et une partie du Centre-sud.

En plus des travaux de la voirie de la commune de Ranérou, qui portent sur 3 kilomètres, et également  des travaux d’aménagement urbain de la ville, l’autorité en charge du Programme spécial de désenclavement, Khalifa Ba, informe que,  dans le cadre du même marché, il est prévu la réalisation de la route Ranérou-Houdallaye sur un linéaire de 40 kilomètres. Avant d’annoncer que ces réalisations, qui seront exécutées sur un délai de 16 mois, seront suivies d’un autre programme qui permettra de réaliser d’autres axes dans la zone. A  savoir, le prolongement de la route Ranérou-Houdallaye jusqu’à Salalatou, la réalisation de la route Vélingara-Mbem Mbem et celle de Louguéré Thioli-Badagor, entre autres… Des sections très importantes, lesquelles, de son avis, permettront de renforcer l’accessibilité dans cette zone, pour une correcte expression du potentiel économique.

Autant  de perspectives fortement appréciées par le président du Conseil départemental de Ranérou, Amadou Dawa Diallo, qui s’est servi de l’occasion pour rendre un vibrant hommage au président de la République. Relevant, à cet effet, que le désenclavement du département de Ranérou se conjugue en droite ligne avec les instructions du président de la République, son excellence Macky Sall qui, lors de son passage dans le département en juin 2021, avait instruit les autorités étatiques de procéder au désenclavement de la zone.

«C’est une consécration de la volonté politique de la haute autorité de l’Etat qui plaide en  faveur de la correction d’un déséquilibre. Nous magnifions cet acte de haute portée car les différents projets contribueront à la fluidité de la circulation entre les localités, en améliorant les échanges au niveau des zones périphériques», a-t-il déclaré.

Pape Moctar NDIAYE

Leave a reply