Mercato Fenerbahçe : Arda Güler a finalement choisi le Real Madrid

0
560

Alors que le rival catalan s’est déplacé à Istanbul pour finaliser l’arrivée de la pépite turque, le jeune milieu de 18 ans a finalement décidé de rejoindre l’ogre merengue.

L’affaire semblait entendue. Propulsé sous le feu des projecteurs à seulement 18 ans, Arda Güler (6 buts et 7 offrandes en 35 matches) sait qu’il a sans doute disputé sa dernière saison sous le maillot de Fenerbahçe. International turc (4 sélections, 1 réalisation), le natif d’Altindağ était fortement courtisé. Un talent très demandé et disponible pour seulement 17,5 M€ (montant de sa clause libératoire).

L’AC Milan, le FC Barcelone, le Real Madrid, Dortmund, Salzbourg, Séville et le RB Leipzig étaient en effet les principaux noms cités. Mais les Blaugranas semblaient avoir pris l’avantage. Prêt à payer la clause, le Barça avait, par la voix de son président Joan Laporta, confirmé son intérêt pour Güler. « Deco était à Istanbul. Maintenant, la LaLiga nous permet de faire des opérations qui ne comptent pas pour cette année. Nos recruteurs le suivaient. Nous avons aussi l’avis de Deco, qui pense que c’est un grand talent. Nous essayons de clore l’opération », avait-il déclaré, avant d’en remettre une couche dernièrement.

Coup dur pour le Barça

« Nous parlons à Fenerbahçe pour Arda Güler. Tous les meilleurs clubs européens le veulent. C’est un très jeune joueur turc, c’est vrai que notre département scout le suit depuis longtemps. » L’affaire semblait tellement en bonne voie que la presse catalane annonçait que le Betis s’imaginait déjà demander aux Barça le prêt du joueur. Au final, si les Andalous comptent bien se faire prêter Arda Güler, ce n’est plus avec les Blaugranas qu’il faudra négocier.

The Athletic nous apprend ce soir que les Culers vont l’avoir mauvaise puisque le joueur de Fenerbahçe a finalement choisi… de rejoindre le Real Madrid. Un terrible coup dur pour les Catalans qui, en plus de voir filer un talent très prometteur, se font coiffer au poteau par le rival historique. Devenue spécialiste du recrutement des stars de demain (Vinicius Junior, Rodrygo, Endrick), la Casa Blanca a accepté de payer environ 20 M€, soit un peu plus que le montant de la clause libératoire. Une bonne nouvelle pour Fenerbahçe qui pourrait toucher 20% d’une éventuelle future revente.

Leave a reply