Niger : le CNSP limoge plusieurs responsables et directeurs généraux

0
654

– Et demande aux fonctionnaires de l’administration qui ne sont plus en service de remettre les biens, matériels et moyens roulants mis à leur disposition dans le cadre de leurs fonctions, dans un délai de trois jours.

Le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), au pouvoir au Niger, a décidé de mettre fin aux fonctions de plusieurs responsables et directeurs généraux, a rapporté lundi l’Agence nigérienne de presse (ANP, officiel), citant des décrets signés la veille par le président du CNSP, chef de l’Etat, Abdourahamane Tiani.

Il s’agit notamment « des directeurs généraux et membres de l’autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) ; de l’autorité de régulation de la commande publique (ARCOP), et de l’autorité de régulation du secteur des transports (ARST) », précise l’ANP.

Il s’agit également « des directeurs généraux du conseil nigérien des utilisateurs des transports publics, de l’office national des aménagements hydroagricoles (ONAHA) ; et du directeur général de l’office national des produits pharmaceutiques (ONPPC) », indique la même source.

Dans une information séparée, l’ANP rapporte que le CNSP a, par voie de communiqué, « demandé au personnel de l’administration de bien vouloir remettre l’ensemble des biens, matériels et moyens roulants mis à leur disposition dans le cadre de leurs fonctions », dans un délai de trois jours.

‘’Il est demandé à tout le personnel de l’administration de l’Etat n’étant plus en service de vouloir bien remettre à leur structure d’affiliation l’ensemble des biens, matériels et moyens roulants mis à leur disposition dans le cadre de l’accomplissement de leurs missions’’, note le CNSP dans son communiqué.

Pour rappel, le CNSP a pris le pouvoir au Niger suite à un coup d’Etat ayant mis fin aux fonctions du président élu Mohamed Bazoum le 26 juillet dernier.

Il a annoncé une transition de trois ans.

Leave a reply