Nigeria : 25 fidèles kidnappés par des hommes armés dans une église

0
646

(Africanews et Afp)- Des hommes armés ont attaqué une église baptiste de Bege, au nord-ouest du Nigeria, enlevant 25 fidèles lors d’un service dominical.

Les enlèvements contre rançon et les attaques intercommunautaires ont repris de plus belle après une accalmie lors des élections de février et mars pour la présidence et les postes de gouverneur.

« Au son des coups de feu, tout le monde s’est précipité pour se mettre à l’abri. Nous avons même oublié qu’ils étaient couchés là parce que les coups de feu étaient partout. On ne sait pas où courir. C’est ainsi qu’ils sont arrivés, qu’ils les ont rencontrés et qu’ils les ont abattus, » explique Rikichi David, habitant de Chikun.

Des gangs lourdement armés, connus localement sous le nom de « bandits », procèdent fréquemment à des enlèvements massifs contre rançon dans le nord-ouest et le centre du Nigeria, retenant leurs captifs dans des camps cachés dans les vastes forêts qui s’étendent dans toute la région.

Au début du mois, dix écoliers ont également été enlevés dans le centre de Kaduna, mais huit d’entre eux ont réussi à s’échapper deux semaines après leur enlèvement.

« Nous ne savons pas quelle en est la cause et nous attendons que le gouvernement vienne. La seule chose qui nous perturbe, c’est que nous avons des militaires autour de nous, mais ils ne peuvent pas nous aider, » selon un habitant de Chikun.

Outre la lutte contre les gangs criminels, les forces armées nigérianes combattent également un conflit djihadiste de plus de 10 ans dans le nord-est du pays et des tensions séparatistes qui couvent dans le sud-est.

Tant de défis auxquels sera confronté le nouveau président Bola Tinubu qui prend ses fonctions fin mai.

Leave a reply