Période de forte chaleur à Dakar : quand céphalées et crises respiratoires jouxtent les maladies cardio-vasculaires.

0
1227

L’hivernage s’annonce à Dakar. En attendant la venue des pluies, la canicule s’est déjà installée. Une chaleur devenue presque insupportable pour certaines personnes qui se ruent vers les espaces aérés ou frais comme la plage ou encore la campagne. Au même moment, plusieurs maladies font leur apparition, à l’instar des céphalées, des crises respiratoires et des maladies cardio-vasculaires

 

Bouffées de chaleur, sursaut en plein sommeil, problèmes respiratoires ou encore crises d’asthmes sont ressenties dpar certaines personnes en cette période de forte canicule à Dakar. Une chaleur qui devient presque insupportable la nuit et trouver le sommeil est un véritable casse-tête surtout avec la présence des moustiques. Si des astuces sont trouvées par certaines personnes pour tromper la chaleur comme les bains nocturnes ou les promenades la nuit, elles ne sont que de courte durée. Au niveau des structures de santé, les consultations les plus fréquentes sont les maux de tête et le traitement est souvent la pose de perfusion avant de mettre le malade sous codéine à base d’Efferalgan.  D’autres maladies qui s’annoncent selon le personnel soignant demeurent celles d’aspect respiratoire. A cet effet, il est noté une admission importante en urgence de l’hôpital Idrissa Pouye de Grand Yoff pour des besoins en oxygène pour une dilatation des poumons ou encore des bronches. Les crises d’asthme deviennent récurrentes chez les personnes qui en souffrent. Pour Aminata Ndiaye, admise au service de pneumologie de l’hôpital Fann, elle a eu à faire deux crises en l’espace d’une semaine. « Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de crise d’asthme. Mais, la semaine dernière, j’ai commencé tout d’un coup à avoir des problèmes respiratoires. La chambre paraissait trop petite pour moi. Je commençais à manquer d’air. Mes parents m’ont amené au centre de santé pour des soins.  A mon retour de la maison, deux jours après, j’ai commencé à éprouver les mêmes symptômes et j’ai atterri à Fann. Présentement, je me sens mieux, mais je dois attendre les résultats pour plus de prudence ». Selon le Docteur Amadou Ndiaye, nutritionniste et diététicien, des troubles digestives peuvent survenir causant des épisodes de diarrhée mais aussi de maux de ventre comme des coliques et autres. « Dakar manque d’espace. Les maisons et les appartements sont très étroits. Il s’y ajoute la promiscuité. Des situations qui font que, quand il y a de forte canicule comme c’est le cas ces derniers jours, aussitôt des problèmes de santé surgissent » a-t-il fait comprendre. Et de poursuivre : « pour lutter contre ce phénomène, il faut boire très souvent de l’eau pour éviter de déshydrater. Éviter de marcher sous le chaud sommeil, mais privilégier dans l’habillement des tenues légères et amples mais aussi aérés le maximum les chambres, les maisons et manger surtout des fruits ».

 

Denise ZAROUR MEDANG

Leave a reply