Pour la restauration des terres dégradées Mbirkilane : la Belgique dote 3 véhicules et 6 motos

0
353

Le gouvernement Belge et la région Wallonie ont doté trois véhicules et 6 motos aux départements de Mbirkilane, Guinguinéo, Gossas pour la restauration des terres dégradées. La Direction des eaux, forêts chasses et de la conservation des sols (Defccs) a réceptionné le don vendredi dernier.    

La Wallonie, une région de la Belgique dans le cadre de la lutte contre la dégradation des sols et la gestion rationnelle et durable des terres a doté 3 véhicules et 6 motos aux secteurs forestiers de Mbirkilane, Gossas et Guinguinéo dont 3 motos pour les agents des brigades Colobane, Mbadakhoune, et Keur Mbouki. La remise dudit don s’est passée vendredi dernier, en marge de l’accord de partenariat entre la Direction des Eaux, forêts chasses et de la conservation des sols (Defccs) et l’Agence Belge de développement (Enabel) à ladite direction. Les Sur les objectifs, le colonel Babacar Dione dira qu’à la fin du projet, il est attendu la restauration de « 8 500 ha de terres dégradées ». A travers les 3 départements, « des actions seront mises en œuvre pour restaurer les terres dégradées de ces trois départements. Ça peut se faire sous forme de mise en défens, sous forme de régénération naturelle assistée, le reboisement, des sessions de formation au profit des communautés pour les permettre de maitriser les textes législatifs et réglementaires par rapport à la gestion des ressources naturelles afin de limiter les conflits et les dégâts », a expliqué le chef de la Defccs. Le chef de projet climat Enabel, Pierre Henri Dimanche, a d’emblée indiqué que ce projet climat financé par le gouvernement Belge et la région Wallone est très important. « Nous venons d’acter le travail de longs mois de discussions entre la Direction des Eaux, forêts chasses et de la conservation des sols (Defccs) et l’Agence Belge de développement (Enabel) à ladite direction. Et je dois dire que nous nous réjouissons de l’aboutissement des discussions qui ont permis de signer cet accord opérationnel pour une durée de trois ans pour un montant global de 520 millions de francs CFA », a-t-il magnifié.

JP MALOU  

Leave a reply