Préparation de la Coupe du monde Qatar 2022 : Sénégal-Iran : (1-1) : les Lions se neutralisent

0
485

Les Lions du Sénégal et ceux de l’Iran se sont neutralisés (1-1) hier, mardi 27 septembre, au Motion_Invest Arena, de Vienne en Autriche dans une rencontre amicale comptant pour la préparation de la coupe du monde Qatar 2022. Les Lions d’Aliou Cissé ont ouvert la marque grâce à un but contre son camp de Pouraliganji à la 56ème minute suite à un centre d’Ismaël Jakobs. Azmoun va égaliser à la 65ème minute de la tête sur un centre de Hajsafi.

(VIENNE, Autriche)–Le duel des «Lions» du Sénégal et de la Perse (Iran) s’est soldé par un match nul (1-1). Les poulains d’Aliou Cissé qui avaient réussi un match presque parfait face à la Bolivie ont cette fois manqué d’efficacité à l’image d’Ismaïla Sarr qui a vendangé quatre occasions nettes. Les «Lions», dominateurs, dans tous les compartiments du jeu, n’ont réussi à déverrouiller la muraille blanche de l’Iran. Mais, ils seront récompensés à la 56ème minute. Sur un centre fuyant d’Ismaël Jakobs, de l’As Monaco, le défenseur iranien, Pouraliganji, dévie la balle dans son camp en prenant à contre-pied, de son gardien, Hosseini qui ne pouvait que constater les dégâts.

Ce qui va contraindre les Shirants Perse (Lions de Perse) à sortir de leur camp. Pendant ce temps, Aliou Cissé cherche à renforcer son milieu de terrain en sortant Boulaye Dia qui a été moins tranchant par rapport à samedi dernier à Orléans pour lancer Cheikhou Kouyaté (64ème minute).

Profitant d’un corner de la droite vers la gauche, Hajsafi met sur orbite Azmoun, qui, de la tête bat, Seyni Dieng (65ème minute). Le Sénégal paie ainsi sa fébrilité défensive et rate une belle opportunité de réaliser un nouveau clean sheet lors de cette préparation pour la coupe du monde Qatar 2022. Toutefois, le Sénégal reste dans une bonne dynamique. La seule inquiétude restera l’état de forme des joueurs à 50 joueurs de la coupe du monde. Certains peinent encore à trouver du temps de jeu avec leur club. C’est le cas de Nampalys Mendy, Bamba Dieng, Alfred Gomis, Fodé Ballo Touré entre autres. Même si Aliou Cissé qu’il n’est pourtant autant pas inquiet. Pour rappel, le Sénégal partage la poule A avec les Pays-Bas, le Qatar et l’Equateur.

Abdoulaye THIAM

(Envoyé Spécial)    

 

Stade : Motion_Invest Vienne (Huis clos)

Buts

Sénégal : Pouraliganji Morteza (54’ CSC)

Iran : Azmoun Sardar (64’)

Avertissement

Iran : Ghoddoos Saman 84’)

Sénégal : Idrissa Gana Guèye 31’)

Arbitres

Harald Lechner (Autriche), assisté de Andreas Heidenrich et de Sara Telek (Tous Autriche). 4ème arbitre : Markus Hameter

Equipes :

Iran : Hosseni Seyed Hossein-Moharrami Sadegh, Kanani Zadegan Hossein, Hosseini Seyed Majid, Hajisafi Ehsan (cap), Ezatolahi Saeid (Pouraligani Morteza 46’), Nourolahi Ahmad, SarlakMild Gholizadeh Ali, Ansarifard Karim (Ghoddoos Saman 46’), Taremi Mehdi (Azmoun Sardar 59’).

Coach: Carlors Queiros

Sénégal : Sény Dieng-Formose Mendy; Pape Abou Cissé, Kalidou Koulibaly, Ismaïl Jakobs-Nampalys Mendy (Pape Mata Sarr 76’), Gana Guèye, Ismaïla Sarr (Illimane Ndiaye 86’), Sadio Mané, Boulaye Dia (Cheikhou Kouyaté 62’), Krépin Diatta (Bamba Dieng 76’)

Sélectionneur : Aliou Cissé

Leave a reply