Référendum au Mali : large victoire du Oui

0
829

Moins de la moitié des inscrits sur les listes électorales ont voté, selon l’AIGE.

L’Autorité Indépendante de Gestion des Elections (AIGE), organe chargé de superviser les scrutins électoraux au Mali, a publié, ce vendredi 23 juin, les résultats provisoires du référendum du 18 juin dernier. Il ressort de ces résultats une très large victoire du camp du Oui.

Selon l’AIGE, sur les 8 463 084 électeurs, seuls 3 334 531 Maliens ont voté. Le nombre de suffrages valablement exprimés est de 3 307 411 voix. Ainsi, le « OUI » a emporté ce scrutin à hauteur de 97% soit 3 208 230 d’électeurs.

Quant au « Non », il n’est que de 3% soit 99 181 d’électeurs. Le taux de participation à ce scrutin est de 39,40%. Ce qui est au-dessus du taux révélé par la Mission d’Observation des Élections aux Mali (MODELE Mali) qui a déployé 3 075 Observateurs et Observatrices, pour observer le référendum du 18 juin 2023. Cette structure avait indiqué que le taux de participation n’était que de 31%. Pour autant, les résultats proclamés par l’AIGE ne sont que provisoires en attendant d’être validés par la Cour Constitutionnel.

Ce référendum visait à faire passer le projet de nouvelle Constitution que d’aucuns disent qu’il renforcerait les pouvoirs du président. Cela, en plus de donner de larges garanties que les faits antérieurs à ce projet seront amnistiés. Un projet contesté par une opposition hétéroclite dont la ligue des Imams et Erudits du Mali (LIMAMA) qui soutient l’abandon du terme « laïcité » au profit de « Etat multiconfessionnel ».

Pour beaucoup d’observateurs, le scrutin du 18 juin est un test avant la présidentielle de février-mars 2024 destinée à transférer le pouvoir aux civils.

Leave a reply