Renoncement à une troisième candidature : Macky Sall explique sa décision

0
721

Le président de la République, Macky Sall, a expliqué, en Conseil des ministres qu’il a présidé hier, mercredi 5 juillet, les motivations de son renoncement à une troisième candidature à la présidentielle de février 2024. Le justificatif est son souhait de préserver la stabilité nationale, lit-on dans le compte rendu de la réunion hebdomadaire du gouvernement.

Le président de la République, Mack Sall, a réuni son gouvernement autour de la traditionnelle réunion hebdomadaire du Conseil des ministres hier, mercredi 5 juillet. Il en a profité pour revenir sur les raisons qui l’ont poussé à ne pas se présenter pour une troisième candidature. Dans ses explications, Macky Sall a rappelé que le discours qu’il a tenu est, «une invite à protéger la Nation dans son unité́, sa résilience et son ambition de poursuivre son élan d’ émergence dans la paix, la stabilité́, la prospérité́ et la consolidation d’un Etat de droit de référence».

Sur ce, il exhorte les acteurs politiques et les autres forces vives du pays, «à cultiver le sens de La Nation Sénégalaise ; à asseoir l’excellence de notre modèle de société́ démocratiques ; et à accélérer la transformation structurelle de l’économie nationale dans la dynamique de l’exploitation prochaine des ressources nationales pétrolières et gazières».

Le président de la République a réitéré́ au Gouvernement, «qu’il travaillera, sans relâche, et jusqu’au 02 avril 2024, pour Servir comme toujours le Peuple Sénégalais qui lui a fait confiance ces douze (12) dernières années». De ce fait,  il a indiqué́ au Gouvernement, «de rester à la tâche, sur le terrain, pour finaliser les projets prioritaires et préparer dans les meilleures conditions l’élection présidentielle de 2024».

Toujours dans sa communication, rapporte le compte-rendu du Conseil des ministres,  «le chef de l’Etat  a salué́ le bon déroulement, la qualité́ et l’exhaustivité́ des recommandations et conclusions du dialogue national inclusif».  Le document signale aussi que, «le Chef de l’Etat a ainsi félicité́ l’ensemble des participants et acteurs du dialogue national qui, depuis 2019, ont travaillé́, avec responsabilité́ et patriotisme, pour l’intérêt supérieur de la Nation, en vue de trouver les consensus durables et constructifs pour renforcer nos acquis démocratiques et le développement économique et social du Sénégal».

A cet effet, il a invité́ le Premier ministre, «à rendre compte régulièrement en Conseil des ministres, de l’état de mise en œuvre des décisions sectorielles issues du travail des Commissions thématiques du dialogue national».   Macky Sall demande également au Premier ministre,  «de présenter, lors du prochain Conseil des ministres, le Plan d’action du Gouvernement pour les 06 prochains mois (juillet au 31 décembre 2023) en plaçant, parmi les priorités, les programmes d’équité́ sociale et territoriale (bourses de sécurité́ familiale, PUDC, PUMA, PROMOVILLES, PACASEN urbain et rural…) et les solutions rapides pour promouvoir les formations, l’apprentissage, l’entreprenariat et l’emploi des jeunes», indique le communiqué .

Fatou NDIAYE

Leave a reply