Révision exceptionnelle des listes électorales : le ministre de l’intérieur fixe la durée des opérations d’inscription à 26 jours

0
1254

Le ministère de l’Intérieur a rendu public hier, jeudi 9 mars 2023 le décret N°2023 – 464 du 07 mars 2023 portant révision exceptionnelle des listes électorales en vue de l’élection présidentielle du 25 février 2024. Dans ce texte, l’autorité en charge de l’organisation des élections fixe à 26 jours la durée des opérations d’inscription, de modification de l’inscription, de changement de statut et de radiation d’électeurs. En effet, ce texte précise que ladite révision des listes électorales se déroulera du jeudi 06 avril au 02 mai 2023 sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger pour le vote des Sénégalais de l’extérieur. Les citoyens sont donc invités à se rapprocher des commissions administratives pendant cette période.

L’expert électoral, Ndiaga Sylla s’interroge sur la période très courte de cette révision

Cependant, il faut dire que ce temps imparti aux opérations d’inscription est loin de faire l’unanimité. Dans un message partagé sur sa page Facebook, intitulé « Mes observations sur le décret portant révision exceptionnelle des listes électorales », l’expert électoral Ndiaga Sylla est monté au créneau pour soulever deux interrogations sur ce décret N°2023 – 464 du 07 mars 2023 portant révision exceptionnelle des listes électorales. « Pourquoi une période très courte pour une élection si importante ? », a-t-il martelé. « Quel est précisément le délai ( 15 jours ou 72 heures) dont dispose l’électeur pour la saisine du président du Tribunal d’Instance dans le cadre du contentieux prévu à l’article 12 du décret précité ? », a-t-il encore ajouté avant de préciser que ce « questionnement ne découle nullement d’une méconnaissance des dispositions de l’article L.37, alinéa 5 ni des impératifs de consolider le fichier avant la collecte éventuelle des parrainages ».

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply