Tiemoko Meyliet Kone, vice-président de Cote d’Ivoire : « Le Sénégal démontre qu’il demeure un marché attractif »

0
750

La problématique de l’investissement privé est centrale dans les stratégies de politiques économiques dans les pays comme « le Sénégal et la Côte d’Ivoire », a soutenu hier, jeudi 6 juillet, le vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Tiémoko Meyliet Koné, à l’ouverture du 1er forum international des investissements du Sénégal, au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad).

En dépit des programmes rapides et de progrès réalisés, « nos pays font face à des besoins importants en investissement pour combler leur retard en matière d’infrastructures, accélérer la croissance économique et enfin améliorer le bien-être des populations dans un contexte de paix et de sécurité », a dit-t-il déclaré.

Le forum qui prend fin le 8 juillet prochain, est indéniable, croit savoir M Koné, ancien gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Il soutient que nos « États ne peuvent assumer seuls ses investissements » qui, dans une économie moderne, relève principalement du secteur privé national et international. 

Convaincu que la complémentarité de nos économies offre des opportunités mutuellement bénéfiques en vue de répondre aux défis de la maîtrise des chaînes de valeur locale, sous régionale et internationale de nos matières premières, M. Koné invite et encourage les investisseurs nationaux et étrangers à saisir ces opportunités. « J’encourage en particulier les investisseurs sénégalais et ivoiriens à nouer des partenariats fructueux à travers des investissements soutenus par des capitaux privés des deux pays », a-t-il lancé. 

Par ce forum, le Sénégal nous montre qu’il demeure un marché attractif pour tous les entrepreneurs et une porte d’entrée vers les autres marchés de la sous-région.

 

JP MALOU

Leave a reply