Alioune Ndoye prône des mesures répressives contre la capture des poissons juvéniles

0
933

(APS) – Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Alioune Ndoye, a souhaité, lundi, que des mesures répressives soient prises à l’encontre des acteurs de la pêche artisanale s’adonnant à des pratiques de pêche interdites, comme la capture des poissons juvéniles.

‘’La conscientisation de nos populations pêcheurs ne suffit pas, il faut la répression contre de telles pratiques de pêche interdites’’, a-t-il recommandé.

M. Ndoye s’entretenait avec des journalistes en marge des travaux de la revue annuelle conjointe 2022 de son département.

Il a réagi ainsi après avoir vu plusieurs pirogues de pêcheurs artisanaux en mer, depuis un hôtel situé sur la corniche est de Dakar. ‘’Ici, il n’y a pas de bateaux étrangers. Ce sont des pêcheurs artisanaux qui s’adonnent à une pêche interdite’’, a-t-il dénoncé.

‘’Ces pêcheurs, en capturant les espèces de poissons juvéniles dans des zones non autorisées comme la baie du Lagon ou celle de Hann, vont capturer tous les petits poissons. Ils mettent même en péril la pérennité des ressources halieutiques’’, a signalé Alioune Ndoye.

‘’Avec de telles pratiques, a-t-il prévenu, c’est toute la politique de protection de nos ressources halieutiques qui est à terre.’’

M. Ndoye considère qu’il s’agit là d’‘’une agression faite par les premiers bénéficiaires des ressources halieutiques, que sont les pécheurs artisanaux’’.

‘’S’adonner à la pêche de ressources halieutiques juvéniles est interdite’’, a-t-il rappelé, estimant que le fait de pêcher le long du littoral côtier revient à prendre pour cible les plus petits poissons.

Leave a reply