Auto-saisine du procureur dans l’affaire Amy Ndiaye Gniby : Barth est catégorique : «Nous n’accepterons pas d’être apprivoisés et nous refusons d’être aplatis »

0
1580

 L’affaire Amy Ndiaye Gniby est loin de connaitre son épilogue à l’assemblée nationale. Après les trente secondes observées par des députés de la majorité et leur demande au procureur d’autosaisir, l’honorable député maire de Dakar, Barthélémy Dias se montre infléchissable face à ses collègues du pouvoir. Le député est catégorique : «Nous n’accepterons pas d’être apprivoisés. Nous n’accepterons pas d’être domestiqués et nous refusons d’être aplatis », peste-t-il du haut du pupitre.

Les députés de Yaw n’entendent pas fléchir sur l’affaire Amy Ndiaye Gniby, qui à leurs yeux semble prendre une autre tournure. Ce samedi, lors du vote des budgets du ministère des pêches et celui de la microfinance, les députés de la coalition au pouvoir ont fait observé trente seconde de silence en solidarité à leur collègue victime de violence avant de demander à la justice de se s’auto-saisir. Des actes qui mettent les députés de Yaw dans une colère noire, en l’occurrence l’honorable député maire de Dakar, Barthélémy Dias, qui dit ne pas accepter certaines choses. Selon lui, tout député qui tenterait de chercher un chemin pour mettre un député en prison, qu’il se trompe. Essayez-le mais ne dites pas que vous n’avait pas été averti, prévient-t-il.

« Nous n’accepterons pas d’être apprivoisés. Nous n’accepterons pas d’être domestiqués et nous refusons d’être aplatis », a pesté l’honorable député Barthélémy Dias, qui avertit « L’injustice qui a dans cette assemblée nationale, nous ne l’accepterons pas et que personne ne vienne s’ériger en donneur de morale pour nous dire comment nous comporter »

Et de conclure « Nous exprimons toute notre compassion à notre collègue qui a été violenté. »

« Regardez la vidéo objectivement et commentez la, le procureur de la république n’a absolument pas à se mêler de cette histoire. Il n’a qu’à aller s’occuper de l’histoire de François Mancabou, de l’histoire de Fulbert Sambou, de l’histoire de tous les assassinats qui ont été commis dans ce pays », a laissé entendre le maire de Dakar.

OG

Leave a reply