Diourbel – Crd sur la politique d’urbanisme : vers la révision du Code de l’urbanisme

0
1045

Un Comité régional de développement (Crd) sur l’élaboration d’un projet d’une Politique nationale d’urbanisme au Sénégal a réuni hier, lundi  30 janvier 2023, les acteurs du développement. Il était question de partager et d’échanger avec les acteurs de la région de Diourbel sur  tout ce qui se fait en matière d’urbanisme, d’habitat et de cadre de vie, en vue de doter les communes d’un document stratégique et opérationnel. 

 

Le projet d’une Politique nationale d’urbanisme  au Sénégal a réuni les acteurs du développement de Diourbel. Abdoulaye Diouf, le Directeur du Développement urbain durable, de la Planification et de la Réglementation au niveau de la Direction  générale de l’Urbanisme et de  l’Architecture  au ministère de l’Urbanisme, du Logement et l’Hygiène publique, explique : « la politique nationale d’urbanisation découle  d’un nouvel agenda  urbain. Chaque pays  doit  être doté d’un document dénommé  la  Politique nationale d’urbanisation. Or, dans le Code de l’urbanisme, il faut que le Conseil national se réunisse pour que le président puisse prendre des orientations en matière d’urbanisme. Cela doit  faciliter la Politique nationale d’urbanisme. On a privilégié l’approche participative et inclusive, au niveau de chaque région, pour voir ce qui se fait en matière d’urbanisme, d’habitat et de cadre de vie, depuis l’indépendance jusqu’à nos jours. Au cours de chaque séance, un rapport sera dressé. La fusion (des rapports des séances, ndlr) de ces 14 régions permettra de proposer au président de la République un projet qu’il va approuver lors d’un Forum national qui va regrouper l’ensemble des acteurs du Sénégalais et des experts internationaux ».  Et il poursuit : « les enjeux au niveau de Diourbel portent sur la délimitation des collectivités territoriales, avec les anciennes communes et les nouvelles, avec l’Acte 3 de Décentralisation. Il y a les questions de la planification urbaine. Une bonne  partie  des communes ne dispose pas de Document stratégique et opérationnel. Ensuite, il y a les problèmes du foncier et l’extension de certains villages, avec des lotissements d’extension avec une procédure très lourde.

ADAMA NDIAYE

Leave a reply