Emigration irrégulière : 1015 débarqués par la marine nationale en deux semaines

0
548

En deux semaines, 1015 Sénégalais en partance pour l’Espagne ont été interceptés par la marine nationale. Entre le mois de mai et le 6 septembre, les candidats débarqués s’estiment à 1500.  Les chiffres sont d’un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) publié hier, mercredi 6 septembre 2023. 

« La Marine nationale a porté secours à mille cinq cents (1 500) migrants irréguliers ramenés sains et saufs à terre, du mois de mai à la date du 06 septembre 2023 », informe la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) dans un communiqué publié hier, mercredi 6 septembre.  La marine nationale précise dans la foulée que, « le bilan des deux dernières semaines en particulier fait ressortir un total de mille quinze (1015) personnes débarquées par les unités de la Marine nationale, illustrant ainsi un net regain des tentatives d’émigration irrégulière au cours de cette période ». Pour contrecarrer les départs, elle dit « avoir mobilisé d’importants moyens humains et matériels dans le cadre de sa mission de sauvegarde de la vie humaine en mer ». Ces chiffres de la marine nationale ne font que confirmer la tendance qui s’est dessinée depuis quelques semaines ; les Sénégalais ont repris de manière plus forcenée le voyage périlleux vers l’Espagne.  Dans la journée d’hier,  118 migrants partis de Saint-Louis ont été interceptés par la marine nationale. Bien avant cela, une pirogue partie de cette ville a été aussi prise. Mis à part ces arrestations dans les eaux sénégalaises, beaucoup d’arrivées ont été enregistrées en Espagne cette année. Des Sénégalais en détresse ont été aussi rapatriés du Maroc. Des candidats moins chanceux ont tout simplement péri en mer.  La pirogue de Fass Boye qui a été retrouvée au Cap- Vert après plus d’un mois de détresse en mer et la chavirement d’une pirogue à Ouakam, en sont des exemples parmi tant d’autres. Beaucoup de jeunes sénégalais sont morts en voulant rejoindre l’Europe.  Dans le cadre de la lutte contre cette migration irrégulière, le Sénégal a récemment validé sa stratégie nationale de lutte. Un document sur lequel il compte s’appuyer pour endiguer le phénomène.

 

Fatou NDIAYE

Leave a reply