Enjeux et importance de la communication et nécessité d’adapter le dialogue interreligieux : ces axes stratégiques de la transmission, la socialisation et l’interaction entre religion et communication

0
305

Le thème du 15ème colloque interreligieux, à l’initiative de la Fondation Konrad Adenauer (FKA), en partenariat avec l’université Cheikh Anta Diop (UCAD), Timbuktu Institute, l’Ambassade d’Israël et l’Association sénégalaise de coopération décentralisée (ASECOD), tourne de la communication. Pendant deux jours (hier lundi et ce mardi), les participants vont échanger sur une communication traditionnelle bien faite qui peut conduire à un dialogue sans tension. Dans un document remis à la presse, les organisateurs reviennent sur les enjeux de ce conclave. «Le monde est devenu un espace de circulation à grande vitesse d’idées, de concepts, de modes de vie et de communication, surtout de l’information. Même de manière inégale, cette globalisation n’a pas épargné  les sociétés dites traditionnelles qui, par l’effet de l’instantanéité de l’information par le biais du numérique, sont aujourd’hui connectées à l’économie monde et en subissent les effets contradictoires. On pourrait comparer ce nouvel espace social globalisé à un vaste marché de biens symboliques où les groupes sociaux et même les communautés religieuses positionnent des offres spirituelles, exposent leurs idées, en lutte pour la survie, en concurrence ou en dialogue. Ce phénomène interpelle, de plus en plus, dans un contexte où la force des médias bouleverse les rapports traditionnels entre acteurs et mécanismes de production et de diffusion des informations, avec une démocratisation inouïe de l’accès aux savoirs religieux», relève-t-on.

Trois axes seront mis en place pour articuler le thème du colloque pour cette édition. «Au regard de tous les enjeux liés, en partie, à l’importance grandissante de la communication et de la nécessité d’adapter le dialogue interreligieux aux nouvelles évolutions d’un monde en pleine mutation, le thème du colloque, «Plaidoyer pour un dialogue interreligieux», va s’articuler autour de trois axes stratégiques liés à la transmission, la socialisation et l’interaction entre religion et communication. L’objectif général de ce colloque est d’étudier les interconnections entre religion et communication en termes de transmission, de socialisation et d’interactions.»

Plusieurs diplomates prendront part à la rencontre, pour une meilleure compréhension de ce thème. «Il est attendu de ces deux jours de réflexion, une meilleure compréhension des bonnes et mauvaises pratiques des moyens de transmission de la religion face aux mutations technologiques ; une meilleure connaissance des imbrications entre religion et numérique ; et enfin une prise de conscience de l’importance du dialogue des religions au regard de la montée de l’extrémisme dans les médias», renseigne le document soulignant que le colloque va réunir 150 de hauts représentants de gouvernements et d’institutions publiques, diplomates, élus nationaux et locaux, représentants de la société civile, femmes, jeunes, étudiants, représentants des communautés, chefs traditionnels et religieux, chercheurs et représentants d’organisations régionales et internationales.

AWA SENE (STAGIAIRE)

 

Leave a reply