Renvoi en procès d’Ousmane sonko : les « Pastefiens» de Ziguinchor se mobilisent et mettent en garde

0
1496

Le message des patriotes de Ziguinchor est clair et catégorique : « Ousmane Sonko n’ira pas à un procès.. ». Cette phrase a été brandie par les partisans d’Ousmane Sonko mobilisés à Ziguinchor hier, lundi après-midi. Le message est presque unanime : «  Nous réaffirmons notre engagement à nous ériger en bouclier pour protéger farouchement Ousmane Sonko … », déclare Pape Diatta,  le Coordonnateur du Mouvement des enseignants de Pastef MONEP. Les partisans du leader du Pastef se disent prêt à mourir pour défendre leur mentor. «  Donner la date du procès, sera synonyme de manifestations pour le départ de Macky Sall », lâchent les membres du Pastef à Ziguinchor qui bandent les muscles : «  Nous n’avons pas besoin du feu vert d’Ousmane Sonko. Qu’on nous donne la date et ce sera les manifestations pour le départ de Macky Sall », martèle Bassirou Coly, coordonnateur du mouvement des jeunes patriotes de Ziguinchor qui appelle tous les jeunes à se mobiliser pour la justice. Plus meurtrie dans ses propos, l’adjointe au Maire Oulimata Sidibé  menace : «  Pour l’avenir de nos enfants, nous sommes prêts à tout. Il n’y aura pas de procès, nous les femmes ; nous disons non. Je lance un appel solennel à toutes les femmes du département : sortez massivement ….on reste à l’écoute … », lâche Mme Oulimata Sidibé qui estime que l’heure est grave. Les partisans de Sonko à Ziguinchor se disent déterminés à défendre leur leader tout en gardant en bandoulière, disent-ils,  leur droit à la résistance. « C’est le moment de le dire ici, force restera au peuple », clame M. Diatta qui appelle les forces de sécurité et de défense à garder la position républicaine qui les caractérise vis-à-vis du peuple. »

Ignace NDEYE

Leave a reply