Réunion du comité exécutif de la FIFA : la FSF fixe de nouvelles règles de jeu

0
520

Le Comité Exécutif de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) qui s’est réuni hier, vendredi 11 août à son nouveau siège (Sacré Cœur) a pris d’importances mesures pour la saison 2023-2024. La plus importante, c’est l’augmentation de nombre de clubs évoluant dans l’élite à partir de la saison 2024-2025. Une opportunité également pour l’instance de fédérale de plaider la candidature du Sénégal pour l’organisation de la CAN 2027. A la fin de ce conclave, Me Augustin Senghor a fait une déclaration à la presse. Morceaux choisis.    

Les clubs de Ligues 1 et 2 passent de 14 à 16 à partir de la saison 2024-2025

«La décision majeure, c’est l’augmentation du nombre de clubs, dans les championnats à tous les échelons. Pour la Ligue professionnelle, ils passeront de 14 à 16 clubs en Ligue 1 et Ligue 2. La DTN a proposé un schéma d’augmentation qui a été validé, qui implique aussi le National 1 et 2 de football amateur».

«C’est pour permettre un système qui renforcera ces championnats, compte tenu du niveau qui s’améliore. C’est pour permettre aux différentes Ligues régionales d’être représentées à toutes compétitions au niveau de l’élite et des divisions intermédiaires, comme le National 1 et le National 2. Et ça, c’est une bonne nouvelle».

«Mais, il faut retenir que, par souci de cohérence, pour mettre toutes les équipes sur la même ligne, cette réforme n’entrera en vigueur qu’à partir de la saison 2024-2025. Cette saison à venir, nous jouerons sur le même format de 14 équipes pour la L1 et la L2. Et à l’issue, deux équipes vont descendre et quatre vont monter pour qu’on arrive à 16 équipes. Et sur les années suivantes, on reviendra à des formules de promotion relégation, comme cela se faisait avant. Avec deux équipes qui descendent et deux autres qui accèdent».

La FSF va apprécier désormais la sécurité

«Nous avons décidé aussi, c’est un point majeur, que, désormais, dans tous nos règlements de compétitions locales, la Fédération se réservera le droit, avec ses démembrements, de changer les lieux et les conditions de match, chaque fois que les raisons de sécurité et les impératifs d’organisations l’imposeront. Et en ce moment-là, les équipes sont obligées de s’y soumettre».

Le Beach Soccer

«Le championnat de Beach soccer va démarrer, dès le 19 août, et se poursuivra. L’innovation, c’est qu’à côté du championnat, il y aura le lancement de la Coupe du Sénégal de beach soccer. Notre équipe prépare la Coupe du monde et les joueurs ont besoin de compétir».

Sénégal-Rwanda et Sénégal-Algérie à Diamniadio

«Le match Sénégal-Rwanda va jouer à Dakar, le 9 septembre, si tout se passe bien. Il y a un fameux match Sénégal-Algérie, le 12 septembre, ici. Nous avons voulu valoriser le stade de Diamniadio. C’est pourquoi, nous nous sommes battus pour avoir un adversaire de taille. Ce sera un remake de la finale de la CAN 2019, au Caire, en Egypte. Et c’est surtout un match entre les deux derniers vainqueurs de la CAN. Cela voudra le déplacement. Nous avons pris un certain nombre de dispositifs avec l’agent de match pour en faire une grande fête du football».

A la recherche du sparring-partner en octobre

«Au mois d’octobre, nous avons une double date FIFA. Nous pourrons jouer deux matches. Nous sommes en discussions avec deux grands pays de football, pour pouvoir jouer un match, ici, au Sénégal, et un autre en France. Les dossiers sont assez avancés, ce sera du 14 au 17 octobre».

Alignement au calendrier de la CAF

«Nous avons fixé les dates de référence pour la saison 2023-2024. Il faut retenir que le démarrage de la saison est prévu, dès le 30 septembre 2023. Et la saison se terminera le 15 juin 2024. La raison est simple. Chaque année, nous sommes acculés par la CAF. C’est au 30 juin que nous allons communiquer les équipes qui doivent nous représenter en Afrique».

«En ayant des débordements de nos saisons, au-delà du 30 juin, si on doit aller au mois de juillet ou août, cela pose problème. C’est pourquoi, nous avons avancé cette date de fin de saison au 15 juin. De sorte que nous aurons quelques jours, après, pour communiquer les noms de nos représentants à la CAF».

Organisation de la CAN 2027

«Il faut faire en sorte que l’ensemble des acteurs du football puisse porter ce projet qui est un projet national. Avec les résultats qui ont été fait par l’équipe nationale, il est important que nous puisons défendre au plus haut niveau cette candidature. Le Sénégal a les capacités pour organiser et les autorités politiques sont déterminées. Il s’agit pour les acteurs du football de porter cette candidature pour que le Sénégal puisse triompher et être choisi pour organiser cette CAN 2027».

Les juniors et les cadets ne vont plus arrêter le championnat

«Nous avons aussi noté qu’on évitera des suspensions de dates qui allongent la saison. Et l’un des faits marquants, nous avons retenu pour les compétitions de jeunes, il ne sera plus question, quel que soit le nombre de joueurs en sélection, qu’on arrête les championnats, ici. Parce que nos équipes nationales sont en Coupe d’Afrique de jeunes U20, U17».

«Le principe est que le championnat élite se joue pour les seniors. Donc, des joueurs qui ont plus de 20 ans révolus. Il n’y a pas de raison que, pour des compétitions de jeunes, qu’on arrête. Parce que cela contribue à retarder nos équipes».

31 juillet au 31 octobre 2023, période du mercato

«Pour les enregistrements pour la saison, la première période a été arrêtée du 31 juillet au 31 octobre 2023. La saison est déjà ouverte. La deuxième période, ce sont les transferts au niveau national. Ce sera du 1er février au 2 mars 2024.

A.T

Leave a reply