Tambacounda : près de 4000 hectares de maïs hybride emblavés (producteur)

0
630

Près de 4000 hectares de maïs ont été emblavés dans la région de Tambacounda dans le cadre du programme de souveraineté alimentaire initié par l’Etat sénégalais, a-t-on appris de Pape Banda Dièye, président du sous collège de l’interprofession de la filière maïs des régions de Tambacounda et Kédougou.

»Ce programme a été très bénéfique par rapport à la filière maïs. L’interprofession, née il y a moins de deux ans, a eu cette année un accompagnement aussi important de la part de l’Etat.  A l’arrivée, c’est presque 4000 hectares  de maïs hydride qui ont été emblavés dans la région’’, a dit M. Dièye, lors d’une mission d’évaluation du ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire.

Il a assuré que  »si ce type de programme continue, nous atteindrons bientôt l’autosuffisance alimentaire en maïs, parce qu’on est déjà  entre 600 et 650 mille tonnes de maïs par an au Sénégal ».

»Donc, avec cet hivernage, s’il continue à pleuvoir, nous espérons récolter jusqu’à 800 mille tonnes’’, a-t-il fait savoir, saluant les producteurs sénégalais qui  »se sont appropriés » le projet maïs hybride.

»Les producteurs sénégalais se sont appropriés le projet maïs hybride, s’est-t-il réjoui. Des gens qui ne cultivaient pas par le passé, se sont lancés cet hivernage dans la culture du  maïs hybride. »   ‘’Il y avait une très bonne communication. En plus, le maïs  hybride nous donne des rendements très satisfaisants et cela permettra d’augmenter nos revenus’’, a ajouté M. Dièye, producteur et maire de la commune de Tambacounda.

Concernant la situation phytosanitaire, il a indiqué que la chenille légionnaire qui commençait à attaquer les champs a été maîtrisée grâce aux interventions des services compétents.

Leave a reply