Kaolack/ promotion des petites et moyennes entreprises de produits locaux : le Conseil départemental et des partenaires belges durcissent leurs engagements

0
255

Le Conseil départemental de Kaolack, à travers sa commission genre et promotion de la femme, l’Ong « Enda Graft Sahel » et « Aïd Communications » ont profité de la journée de restitution des études destinées à la gouvernance et la compétence au sein des petites et moyennes entreprises en activité dans les communes de Latmingué, Kahone et Keur Socé pour lancer le nouveau plan d’accompagnement qu’ils ont envisagé pour ces petites unités afin de lutter contre l’attentisme observée chez elles.  Au-delà de l’aspect formation dont les services compétents présents dans la région de Kaolack tels que l’Onfp et 3FPT se sont occupés durant tout le processus, le partenariat tripartite a initié une rencontre, en cette journée du mercredi 3 Avril, pour échanger sur l’ensemble des équipements, le matériel technique et les ressources nécessaires, exprimés en termes de besoins par les entreprises elles-mêmes pour atteindre leur croissance. Mieux pour devenir

plus performantes et plus compétitives au niveau des marchés nationaux comme internationaux. Puisque pour ces nombreuses femmes, l’idée est de produire pour leur propre consommation et l’approvisionnement des marchés voisins, l’utilisation du numérique est alors devenue une nécessité et les femmes entrepreneuses s’engagent à mettre en place une nouvelle plateforme pour leurs réunions à distance, mais surtout pour la rapidité en matière de passage de commande ou de livraison du produit voulu. Ainsi débuté dans trois (3) communes-tests du département, ce processus de professionnalisation les petites et moyennes entreprises va se poursuivre sur quinze (15) collectivités du département de Kaolack afin que les entreprises rurales deviennent des pourvoyeurs de fonds, des foyers de main d’œuvre sociale et d’emplois.

 

 

ABDOULAYE FALL 

 

 

Leave a reply