Une conférence de presse sur la ‘’situation politique du Sénégal’’, mercredi

0
1049

(APS) – La Diaspora africaine en Europe, le groupe Agir Europe Afrique et l’Union des jeunesses de la CEMAC vont donner une conférence de presse, mercredi à 12 heures, à la Maison de la presse, à Dakar, sur la ‘’situation politique du Sénégal’’, selon un communiqué de leurs leaders.

Cette rencontre fait partie de la ‘’mission d’apaisement et de sensibilisation à la préservation de l’Etat de droit’’, qu’effectuent au Sénégal ces trois organisations de la société civile.

La mission s’est déroulée à la suite des violences survenues dans le pays, en marge du procès en diffamation entre le ministre du Tourisme et des Loisirs, Mame Mbaye Niang, et l’opposant Ousmane Sonko, maire de Ziguinchor (sud).

Le premier, membre du parti au pouvoir, accuse le second de l’avoir diffamé en parlant de sa responsabilité dans le détournements de fonds publics destinés à l’emploi.

Selon plusieurs médias, trois personnes ont été tuées dans des violences survenues au moment où des partisans de M. Sonko s’affrontaient avec les forces de l’ordre dans plusieurs villes du pays.

Jeudi dernier, le tribunal de grande instance de Dakar a reconnu l’opposant, candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2024, coupable de diffamation et l’a condamné à deux mois de prison avec sursis. La décision rendue au terme du procès émaillé de nombreux incidents condamne aussi M. Sonko au paiement de 200 millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts à verser au plaignant.

Cette condamnation ne prive pas M. Sonko de ses droits civiques et politiques. Il reste dès lors éligible à la présidence de la République. Mais Mame Mbaye Niang a fait appel de la décision du tribunal.

Leave a reply